La Bourse de New York termine en hausse

La Bourse de New York a terminé dans le vert lundi, l'indice Dow Jones prenant 0,09% tandis que le Nasdaq a avancé de 0,55%, mais les investisseurs restaient prudents à la veille de chiffres importants sur l'inflation américaine.

(afp) Au terme des échanges, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a gagné 9,84 points à 11.097,87 points et l'indice composite du Nasdaq 11,33 points à 2.069,04 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a engrangé de son côté 0,12% (+1,47 point) à 1.268,21 points.

Wall Street avait ouvert en nette hausse, poussée par le cessez-le-feu au Proche-Orient et le recul des prix du pétrole.

Les armes se sont en effet tues au Liban lundi à 05H00 GMT après l'entrée en vigueur de l'accord de cessation des hostilités entre Israël et la milice chiite du Hezbollah, mettant fin à un mois d'une guerre dévastatrice.

Dans la foulée, les prix du pétrole ont reculé de 82 cents à 73,53 dollars le baril sur le marché new-yorkais, tombant même jusqu'à 72,60 dollars en cours de séance.

La Bourse est restée sur sa dynamique durant la majeure partie de la séance, avant de perdre son souffle en début d'après-midi. Le Dow Jones a même fait une incursion en territoire négatif dans la dernière heure d'échanges.

Peter Cardillo, analyste chez SW Bach, attribuait cette faiblesse de fin de journée à "quelques ventes d'actions avant les chiffres de l'inflation" attendus cette semaine.

Les deux grands rendez-vous de la semaine seront en effet la publication mardi de l'indice des prix à la production de juillet, et mercredi de l'indice des prix à la consommation.

Ces deux indicateurs devraient donner aux courtiers des indices sur les perspectives d'évolution des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

Parmi les valeurs en vue, Pepsico a pris 0,98% à 63,95 dollars. Le PDG du groupe alimentaire et de boissons américain Steve Reinemund va quitter l'ensemble de ses fonctions en mai 2007 pour prendre sa retraite et sera remplacé dès le 1er octobre par l'actuelle directrice financière, Indra Nooyi, au poste de directeur général du groupe.

Ford est monté de 6,24% à 7,83 dollars. Le courtier Bear Stearns a remonté de deux crans sa recommandation sur le titre du constructeur automobile à "surperformer" contre "sous-performer" auparavant.

Son concurrent General Motors a pris 0,30% à 30,20 dollars. Bear Stearns a abaissé sa recommandation sur le leader mondial de l'automobile à "neutre" contre "surperformer" auparavant. GMAC, la division financière du groupe a par ailleurs annoncé avoir obtenu un financement d'une valeur de 10 milliards de dollars de Citigroup, dans le cadre de la cession en avril de 51% du capital de la filiale à un consortium d'investisseurs.

Les compagnies aériennes ont profité du recul du prix du brut: American Airlines a pris 2,28% à 19,26 dollars, Continental Airlines 1,58% à 22,51 dollars et US Airways a gagné 2,55% à 38,14 dollars.

News Corp a progressé de 1,15% à 19,43 dollars. Les films et séries télévisées vedettes des studios Fox pourront bientôt être téléchargés aux Etats-Unis sur les sites internet de Fox Interactive Media dont MySpace.com, selon les termes d'un partenariat dévoilé lundi par ces filiales du groupe de médias.

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans est monté à 5,001% contre 4,967% vendredi soir, et celui à 30 ans à 5,118% contre 5,092%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés