La Bourse de Tokyo cède 1,37% sur des craintes de récession aux USA

L'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a cédé 187,82 points pour s'afficher en clôture à 13.500,46 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part perdu 13,35 points (-1,00%) à 1.321,37 points.Les constructeurs automobiles ont reculé, craignant que le niveau élevé du yen n'ait un impact sur leurs bénéfices.

(afp) - L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de vendredi sur une perte de 1,37%, dans le sillage de Wall Street, en raison d'un regain de craintes de récession aux Etats-Unis, après la publication d'indices économiques jugés "décevants". L'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a cédé 187,82 points pour s'afficher en clôture à 13.500,46 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part perdu 13,35 points (-1,00%) à 1.321,37 points.

La Bourse de New York a clôturé en nette baisse jeudi, le Dow Jones ayant perdu 1,15% et le Nasdaq 1,17%, après la publication de l'indice mesurant l'activité industrielle de la région de Philadelphie (nord-est des Etats-Unis), qui est tombé à -24,0 points, contre -10,0 points attendus par les analystes. Par ailleurs, l'indice composite des indicateurs économiques américains, censé préfigurer l'évolution de la conjoncture dans les six prochains mois, a baissé en janvier pour le quatrième mois consécutif.

Les immobilières font partie des valeurs en recul: Sumitomo Realty and Development a perdu 4,2% à 1.820 yens, Mitsui Fudosan 2,8% à 2.075 et Mitsubishi Estate 3,2% à 2.435.

Le deuxième opérateur de télécommunications japonais, KDDI, a chuté de 10,1% à 650.000, tandis que NTT a cédé 3,5% à 465.000.

Les constructeurs automobiles ont reculé, craignant que le niveau élevé du yen n'ait un impact sur leurs bénéfices. Toyota Motor a lâché 2% à 5.960, Honda Motor 2,4% à 3.300 et Nissan Motor 0,7% à 964. Le fabricant de consoles Nintendo a en revanche gagné 2,3% à 545.00.

Les titres des entreprises capables de contrer les effets d'une récession aux Etats-Unis par de fortes ventes aux marchés émergents ont aussi fini en hausse: la maison de commerce Sumitomo Corp a pris 2,3% à 1.559 et l'aciériste Nippon Steel 0,3% à 585.

La compagnie maritime Nippon Yusen a engrangé 1% à 1.005, tandis que le groupe sidérurgique Sumitomo Metal Mining a engrangé 0,9% à 2.195.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés