Publicité

La Bourse de Tokyo cède 1,71%, le marché craint une hausse des taux

(afp) L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi sur une forte baisse de 1,71%, les investisseurs craignant une hausse des taux d'intérêt au Japon, selon les opérateurs.

Le Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a perdu 295,37 points, repassant sous le seuil psychologique des 17.000 à 16.942,40 points.L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part cédé 29,12 points (-1,72%) à 1.663,00 points.Le volume d'échanges a été de 2,09 milliards de titres contre 2,05 milliards lors de la séance de mardi.Le nombre de valeurs à la baisse (1.465) a largement dépassé celui des valeurs en hausse (187). 62 valeurs ont clôturé au même niveau que la veille.Selon des courtiers, de nombreux investisseurs prédisent que la Banque du Japon relèvera d'un quart de point le loyer de l'argent, à 0,50%, à l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire le 18 janvier.

Le recul du prix du brut a par ailleurs fait baisser les titres des compagnies pétrolières nippones.Les investisseurs ont été découragés par la mauvaise performance des valeurs à terme américaines, selon des courtiers.Shinko Securities a bondi de 9,44% à 510 yens, après un plus haut de 532 yens, après l'annonce de sa fusion avec Mizuho Securities, non cotée en Bourse.La première compagnie aérienne du Japon et d'Asie, Japan Airlines, a gagné 3,11% à 232 yens après avoir indiqué mercredi qu'elle envisageait de supprimer 3.000 emplois au sol sur trois ans pour réduire ses coûts salariaux.Sony a perdu 1,98% à 5.440 yens, les investisseurs lui préférant son concurrent Nintendo.Le groupe de jeux japonais a bondi de 2,4% à 29.150 yens après avoir relevé de 20% son objectif de bénéfice net pour l'exercice 2006-2007 grâce à de solides ventes de sa console portable "Nintendo DS".

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés