La Bourse de Tokyo perd 0,16%, craintes de hausse des taux dans le monde

Bruxelles (L'Echo) L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi sur un nouveau léger recul de 0,16%, les investisseurs se défaisant des titres de sociétés endettées qui pourraient pâtir d'une hausse générale des taux d'intérêt dans le monde, selon les opérateurs.

Le Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 sociétés vedettes, a cédé 28,14 points (-0,16%) à 17.732,77 points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part laissé échapper 5,70 points (-0,33%) à 1.745,92 points. Plusieurs signes récents font craindre aux investisseurs un mouvement général de hausse des taux d'intêret dans le monde, un facteur qui alourdirait les charges des entreprises.

D'abord, la progression des rendements des obligations a ravivé des craintes sur le coût des emprunts des sociétés, qui pourrait augmenter plus vite qu'attendu, les principales banques nipponnes ayant déjà relevé leurs taux d'emprunt à long terme.

Ensuite, les investisseurs craignent que les sociétés se précipitent dans l'émission d'obligations. Ce qui pourrait affecter le marché obligataire et ajouter de la pression pour une augmentation des taux d'intérêts, expliquent des courtiers.

Le marché s'inquiète en outre des effets de la hausse des taux d'intérêt sur l'économie mondiale et sur les bénéfices des entreprises en raison d'une hausse des taux obligataires aux Etats-Unis, qui a fait par exemple reculer le Dow Jones à Wall Street dans la nuit de -0,97%.

"Les opérateurs ont réduit leurs avoirs sur les actions pour minimiser leur exposition aux risques associés à la hausse des taux d'intérêt", a observé Kazuhiro Takahashi, analyste à la Daiwa Securities SMBC.Les entreprises, dont la dette est élevée, étaient sous pression. Le groupe immobilier Mitsubishi Estate a cédé 1,70% à 3.470 yens, Mitsui Fudosan 1,94% à 3450 yens et Tokyu Land 2,16% à 1.360 yens.

En revanche, les valeurs tournées vers l'exportation avaient la cote. C'est le cas du constructeur automobile Toyota, qui a gagné 0,13% à 7.510 yens, et du géant de l'électronique Sony, qui a progressé de 1,22% à 6.660 yens.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés