La Bourse de Tokyo perd 0,72% à l'issue d'une séance peu active --2

(afp) L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de mardi en baisse de 0,72%, dans le sillage de Wall Street, à l'issue d'une séance peu active au milieu d'une longue semaine de congé au Japon. Le Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a cédé 125,43 points (-0,72%) à 17.274,98 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a clôturé en repli de 7,75 points (-0,46%) à 1.693,25 points.

La plupart des places financières mondiales sont fermées en ce premier mai, fête du travail. La Bourse de Tokyo était pour sa part fermée lundi et le sera de nouveau jeudi et vendredi.

Le volume d'échanges était moins dense que vendredi à 1,79 milliard d'actions contre 2,26 milliards vendredi. "Des ventes spéculatives ont plombé le marché, des achats actifs étant peu probables au milieu des congés", a analysé Kazuhiro Takahashi de la Daiwa Securities SMBC, indiquant s'attendre de voir le Nikkei demeurer au-dessus des 17.200 points mercredi.

Parmi les sociétés qui ont publié leurs résultats la semaine dernière, le géant de l'électronique et de l'électroménager Matsushita (marques Panasonic et National) a grimpé de 3,23% à 2.400 yens. Il avait annoncé vendredi un bénéfice net supérieur à ses ambitions initiales, à 217,9 milliards de yens (1,338 milliard d'euros), contre 190 milliards initialement estimés, soit une hausse de 41% sur un an.

Le constructeur automobile Mazda Motor a bondi de 4,64% à 632 yens après avoir annoncé une hausse de 10,5% de son bénéfice net en 2006-2007, à 73,74 milliards de yens (461 millions d'euros), tandis que Mitsubishi a engrangé 2,69% à 191 yens après une recommandation de Citigroup de "neutre" contre "vendre" auparavant.

Par contre, le géant de l'industrie lourde Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a perdu 2,56% à 723 yens et Fuji Heavy Industries 2,02% à 583 yens.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect