La croissance US donne un coup de fouet aux indices en Europe

(L'Echo) Déjà bien orientés en matinée, les marchés européens ont accéléré leur progression jeudi après-midi à l'annonce de la révision en légère hausse de la croissance américaine au quatrième trimestre doublée d'une inflation contenue et du recul des inscriptions au chômage aux Etats-Unis.

La croissance américaine a été révisée en légère hausse au 4e trimestre 2006, à 2,5% au lieu de 2,2% annoncé précédemment (en rythme annuel), les entreprises ayant plus stocké que prévu. Ce chiffre est un peu supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur une hausse de 2,2% du Produit intérieur brut (PIB), au terme de cette troisième et dernière estimation. Au quatrième trimestre, l'indice des prix lié aux dépenses de consommation (PCE) a reculé de 1% (au lieu de 0,9%) et celui mesuré hors alimentation et énergie, qui est celui que privilégie la banque centrale, a augmenté de 1,8% (au lieu de 1,9%). "Ces chiffres soulignent une croissance plus forte que prévu combinée à une inflation inférieure aux attentes, ce qui devrait doper la Bourse", a commenté Al Goldman, d'AG Edwards.

Autre bonne nouvelle concernant l'économie américaine, le nombre de demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis a baissé de 10.000 au cours de la semaine achevée le 24 mars par rapport à la précédente, pour s'inscrire à 308.000. Les analystes tablaient sur 320.000 demandes.

Vendredi, dernière séance de la semaine sera plus chargée encore en statistiques. En Europe, le marché attend l'estimation rapide de l'inflation zone euro pour le mois de mars ainsi que les chiffres du chômage de février. Aux Etats-Unis, les dépenses et revenus des ménages de février (14h30), l'indice d'activité industrielle pour la région Chicago en mars (14h45), les dépenses de construction pour février (16h) et l'indice définitif pour mars de la confiance des consommateurs calculé par l'université du Michigan (16h) rythmeront la vie des opérateurs.

Les indices européens ont profité également de résultats d'entreprises et une actualité toujours riche sur le front des fusions et acquisitions. L'indice DJ Stoxx 50 a signé un gain de 1,05% à 3716,63 points. Paris a gagné 1,42%, Amsterdam 1,33%, Francfort 1,18% et Londres 0,91%.

L'ensemble des secteurs a clôturé en hausse, matières premières en tête. Le compartiment a gagné 2% selon l'indice DJ Stoxx 600 de référence grâce aux perspectives de croissance aux Etats-Unis.

VALEURS:

ANGLO-AMERICAN +2,73% à 2673 pence

- Les perspectives de croissance économique ont soutenu les valeurs des matières premières.

COMPASS +5% à 336 pence

- Le groupe de restauration Compass a profité d'un rapport d'activité plus encourageant que prévu envisageant une hausse d'environ 5% du chiffre d'affaires au premier semestre, et une amélioration de 60 points de base de la marge.

- Ces nouvelles ont relancé les rumeurs d'une possible offre d'achat en provenance d'un groupe financier du Golfe.

KARSTADTQUELLE +2,14% à 27,66 euros

- Le groupe de distribution allemand KarstadtQuelle a renoué avec les bénéfices en 2006 pour la première fois depuis trois ans, prouvant que sa restructuration a porté ses fruits, et va entériner sa mutation en changeant son nom en Arcandor.

- KarstadtQuelle a annoncé jeudi un bénéfice net de 346 millions d'euros en 2006, contre une perte de 316 millions l'année précédente, malgré un chiffre d'affaires en baisse de 0,9% a 13,05 milliards d'euros.

SCOTTISH & NEWCASTLE PLC 601 pence +13,18%

- Les spéculation sur une offre d'Heineken sur le brasseur britannique Scottish & Newcastle ont dopé le titre ce cette dernière.

- L'action signe la meilleure progression de l'indice DJ Stoxx 600.

SAP 33,50 euros -0,39%

- Le numéro un mondial des progiciels, l'allemand SAP, a annoncé mercredi soir le départ de Shai Agassi, directeur en charge des technologies et des produits, et dauphin du président du directoire Henning Kagermann.

- Son départ "soulève des questions sur l'avenir de la direction du développement des produits", souligne JP Morgan dans une note à ses clients.

VALLOUREC 195,3 euros +5,74%

- Vallourec a été dopé par l'important investissement annoncé par le groupe au Brésil et par le rachat du sidérurgiste Lone Star par son concurrent US Steel, pour un prix de 2,1 milliards de dollars qui représente une prime d'acquisition de 39%.

EIFFAGE 115 euros +3,61%

- Bond également pour Eiffage qui a été soutenu par des espoirs persistants de rachat par son concurrent Vinci, malgré que ce dernier ait vigoureusement démenti des informations du quotidien Le Monde selon lesquelles il aurait acheté près de 1% de son capital.

ARM 133 pence +1,14%

- UBS a relevé son avis sur la valeur à "acheter" contre "neutre" avant.

David Collin

(c) Tijd Nieuwslijn (tel: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n