La dette espagnole très courue

Le Trésor espagnol a émis jeudi pour 3,52 milliards d'euros d'obligations à 10 ans, soit un peu plus que le maximum attendu de 3,5 milliards d'euros. Les investisseurs n'ont pas boudé la dette espagnole selon le gouvernement.

(afp) - Le Trésor espagnol a émis jeudi pour 3,52 milliards d'euros d'obligations à 10 ans, soit un peu plus que le maximum attendu de 3,5 milliards d'euros, alors que l'Espagne est sous pression du marché en raison de craintes pour la situation financière du pays.

"Ca s'est très bien passé", a déclaré un porte-parole du gouvernement.

Le Trésor espérait lever de 2,5 à 3,5 milliards d'euros. Mardi, il n'avait pas atteint ses objectifs d'émissions de bons à 12 et 18 mois, plaçant pour 6,435 milliards d'euros, sous la barre des 6,5 milliards d'euros attendus.

Le taux d'intérêt moyen des obligations émises jeudi est de 4,04%, contre 3,855% lors de la dernière émission d'obligations similaires, le 23 mars 2010.

Le total des demandes s'est élevé à 7,163 milliards d'euros, soit plus de deux fois le total alloué. "Ce taux est au-dessus de la moyenne" généralement enregistrée pour ce type d'obligations, a déclaré le porte-parole, ce qui signifie que les investisseurs n'ont pas boudé la dette espagnole.
Le taux proposé est "très proche du prix du marché", selon le gouvernement.

L'Espagne est un des pays de la zone euro dont la situation financière a inquiété certains investisseurs qui semblaient craindre que la détérioration des finances publiques entraîne le pays dans le sillage de la Grèce, pays ayant dû être sauvé de la banqueroute par l'UE et le FMI.

Les déficits publics espagnols ont explosé à 11,2% du PIB en 2009 et le gouvernement socialiste veut les ramener à 3% en 2013, au prix de sévères mesures d'austérité.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés