Le Bel 20 dopé par Bekaert et KBC

Le Bel 20 a progressé de 2,29% grâce aux fortes progressions de Bekaert et KBC. Il a surperformé le DJ Stoxx 600 qui n'a pris que 1,45%. La croissance européenne meilleure que prévue et les bons résultats de sociétés ont compensé les doutes des investisseurs sur la capacité des pays européens à réduire leurs déficits. D'autant plus que le gouvernement espagnol a annoncé la mise en place d'une cure d'austérité à la grecque.

Bruxelles (L’Echo) – Cependant, même si les marchés ont terminé en hausse, la tendance reste toutefois fragile. Signe de la méfiance des investisseurs, l'or, valeur-refuge par excellence, a vu  ses cours atteindre un nouveau record historique, à plus de 1.245 dollars l'once.

Les bonnes statistiques économiques ont soutenu la tendance. La zone euro a enregistré au premier trimestre une croissance économique de 0,2%, après un quatrième trimestre 2009 au point mort, selon une première estimation mercredi de l'office européen des statistiques Eurostat. C'est mieux que prévu par les économistes qui tablaient sur une hausse de seulement 0,1% du PIB.

Autre nouvelle qui rassure les marchés, le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a annoncé une cure d'austérité radicale pour accélérer la réduction des importants déficits publics, dont une baisse de 5% du salaires des fonctionnaires, sous la pression de l'UE et des marchés.

A la clôture, l'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 était en hausse de 1,45%, soutenu par la progression des groupes d'assurance dans le sillage du bond de 4,23% d'ING à Amsterdam. Le bancassureur néerlandais a publié un résultat supérieur aux prévisions les plus optimistes au titre du premier trimestre, grâce à la hausse des marchés financiers sur la période et à la baisse du coût lié aux créances douteuses. La progression de 2,88% d'Allianz à Francfort soutient aussi le secteur. Le géant allemand a annoncé mercredi un bénéfice net largement supérieur aux attentes au premier trimestre, malgré l'impact des catastrophes naturelles.

A Londres le Footsie a progressé de 1,07%. Les marchés britanniques saluent l'arrivée au pouvoir d'une coalition entre conservateurs et libéraux-démocrates, considérée comme plus stable que d'autres alliances. Le nouveau ministre des finances britannique, George Osborne, va préparer un budget d'urgence dans les 50 jours contenant des réductions de dépenses de 9 milliards de dollars pour réduire le déficit record du Royaume-Uni.

A Francfort, le DAX a gagné 2,41%. A Paris le CAC 40 a pris 1,10%. A Amsterdam l'AEX a gagné 1,03%. La Bourse de Madrid a terminé en hausse de 0,81% après la présentation par le gouvernement espagnol d'une cure d'austérité radicale.

Après une ouverture en baisse, la Bourse de Bruxelles s'est fermement engagée dans le vert. A la clôture, le Bel 20 était en forte progression de 2,29% à 2.540 points.

L'indice bruxellois a été soutenu par la progression de 7,92% de Bekaert après l'annonce d'un chiffre d'affaires pour le premier trimestre supérieur aux attentes du marché. Les résultats trimestriels de KBC publiés avant l'ouverture de la Bourse de Bruxelles ont été bien accueillis également: le titre gagne 5,15%.

Après avoir perdu plus de 3% en matinée, Ageas a terminé sur un gain de 4,18%. Le groupe d'assurances, ex-Fortis, a accusé une perte de 209 millions d'euros au premier trimestre. L'assureur indique avoir vendu pour 4 milliards d'euros d'obligations souveraines d'Etats d'Europe méridionale depuis le 1er janvier et jusqu'au 10 mai 2010.

Après avoir perdu plus de 2% dans les premiers échanges, Dexia est reparti en hausse pour clôturer sur une progression de 2,68%, au lendemain de la publication de ses résultats pour le premier trimestre.

Hors Bel 20, PinguinLutosa bondit de 6,11%. Le groupe de produits surgelés a annoncé hier son projet de rachat des produits surgelés D'Aucy. Une perspective bien accueillie par les investisseurs.

L'euro repartait en baisse face au dollar, pénalisé par un renforcement du scepticisme des cambistes sur l'efficacité du colossal plan d'aide européen décidé au cours du week-end, alors que la Grèce recevait un premier versement d'aide du FMI. Vers 18h, l'euro valait 1,2632 dollar contre 1,2672 dollar mardi soir. La semaine dernière, la monnaie unique avait touché 1,2529 dollar, un plus bas depuis mars 2009.

Les plans de rigueur que devront adopter la plupart des pays de la zone euro risquent de peser fortement sur la reprise, repoussant à une date lointaine la perspective d'un relèvement des taux européens.

Le président de la BCE s'est voulu rassurant mercredi à propos de l'euro, tout en insistant sur la nécessité de renforcer la surveillance des politiques budgétaires des Etats avant que la Commission ne dévoile des propositions à ce sujet. "Je suis plus que confiant dans l'avenir de l'euro", a affirmé Jean-Claude Trichet. La BCE ne fait "pas fonctionner la planche à billets", a-t-il aussi précisé sur la radio française Europe 1. "Toutes les liquidités que nous donnerons" seront "reprises", a-t-il assuré à propos de la décision de la BCE de racheter des titres de dettes d'Etats en difficulté, comme la Grèce, le Portugal et l'Espagne.


STATISTIQUES


UE

  • La zone euro a enregistré au premier trimestre une croissance économique de 0,2%, après un quatrième trimestre 2009 au point mort, selon une première estimation mercredi de l'office européen des statistiques Eurostat. C'est un peu mieux que prévu par les économistes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, qui tablaient sur une hausse du Produit intérieur brut (PIB) de seulement 0,1% au premier trimestre.
  • La production industrielle a continué d'augmenter en mars dans la zone euro, de 1,3% comparé au mois précédent, selon des données publiées mercredi par l'office européen des statistiques Eurostat.


USA

  • Le déficit commercial des Etats-Unis a continué de se creuser en mars pour atteindre son plus haut niveau depuis décembre 2008. Il a augmenté de 2,5% par rapport à février, pour atteindre 40,4 milliards de dollars.


ALLEMAGNE

  • L'économie allemande a affiché contre toute attente une petite croissance au premier trimestre, de 0,2%, selon un chiffre publié mercredi qui confirme la sortie de crise de la première économie européenne.


ITALIE

  • L'Italie a retrouvé la croissance au premier trimestre avec une progression de son PIB de 0,5% par rapport au trimestre précédent après une contraction de son économie de 0,1% au quatrième trimestre, selon une première estimation publiée mercredi par l'Istat.

 

ESPAGNE

  • L'économie espagnole est sortie de la récession au premier trimestre avec une petite croissance de 0,1% par rapport au dernier trimestre 2009, selon des chiffres provisoires publiés mercredi par l'Institut national de la statistique.


PORTUGAL

  • Le Portugal a enregistré une croissance de son Produit intérieur brut (PIB) de 1% au premier trimestre par rapport aux trois derniers mois de 2009, et de 1,7% sur un an, a annoncé mercredi l'Institut national des statistiques.


GRECE

  • La croissance en Grèce a enregistré une baisse de 0,8% au premier trimestre 2010 par rapport au trimestre précédent selon de premières estimations, a annoncé mercredi l'autorité de la statistique grecque (ESA).


VALEURS

DEXIA
Dexia clôture son premier trimestre sur un résultat net part du groupe en recul de quasi 14% à 216 millions d’euros. Le groupe précise ainsi que conformément à l’accord conclu avec la Commission européenne, il a créé, à côté de la Core division (banque de détail et banque commerciale, AM, Public et Wholesale Banking) une nouvelle division " Legacy Portofolio Management Division (LPM)". Celle-ci regroupe 156 milliards d’actifs et d’engagements en run-off.
Le résultat brut d’exploitation s’établit à 590 millions (-26,9%) et les revenus à 1,47 milliard (-13,4%).
Les coûts reculent de 1,3% à 884 millions d’euros. Le coefficient d’exploitation ressort à 60%. La solvabilité s’améliore avec un tier 1 de 12,5%. Enfin, notons encore que le coût du risque et les dépréciations s’établissent à 265 millions d’euros, en-deçà du niveau des 1eret 4e trimestre 2009.
L'exposition totale de Dexia à la dette souveraine de la Grèce est de 4,9 milliards d'euros. Un montant équivalent à l'exposition de BNP Paribas et supérieure à celle de Société Générale.
La banque Degroof a relevé sa recommandation sur Dexia de accumuler à acheter. L'objectif de cours est maintenu à 4,90 euros.

IBA
La société néo-louvaniste IBA a indiqué que la tendance au redressement, déjà observée fin 2009, se confirmait au cours des trois premiers mois de l'année.
A la fin du trimestre, le carnet de commandes est resté à un niveau pratiquement record de l'ordre de près de 200 millions d'euros tandis que la marge brute a progressé par rapport à l'exercice précédent. Néanmoins, le chiffre d'affaires consolidé pour la période a reculé de 4% par rapport au premier trimestre 2009. Le résultat opérationnel récurrent ressort en ligne avec celui de la même période en 2009, l'amélioration notée dans le segment pharmaceutique étant compensée par la faiblesse des revenus en équipements.
Comme attendu, à la fin du trimestre, IBA affiche une position nette de trésorerie inférieure à celle rapportée en fin d’année en raison du planning de paiement des projets de Protonthérapie.
L'entreprise ne formule pas de guidance pour l'année en cours "au vu des incertitudes liées à la conjoncture".
La banque Degroof a réduit son objectif de cours de 11 à 10,50 euros. La recommandation est maintenue à "accumuler".

ELIA
La société de transport d’électricité Elia tenait deux assemblées générales ce matin, une ordinaire et une extraordinaire. Les résolutions de l’assemblée générale ordinaire, qui concernaient notamment la nomination définitive de Jane Murphy, comme administratrice indépendante, ont toutes été adoptées à l’unanimité. L’assemblée générale extraordinaire, elle, était principalement consacrée à l’augmentation de capital de 300 millions d’euros nécessaire pour financer le rachat de 50Hz, en Allemagne, par Elia. Plusieurs des points à l’ordre du jour ont été, là aussi, voté à l’unanimité.

CMB
L'assemblée générale de CMB a confirmé un dividende brut de 1,28 euro pour l'année 2009. Les résultats de l'entreprise sont positivement impactés par le niveau faible de l'euro car l'essentiel de son activité se fait en dollars.
Bien que la compagnie maritime CMB ne donne pas de prévisions concrètes pour 2010, le temps est au beau fixe. Le premier trimestre a amené de bons résultats. La filiale Bocimar se porte aussi bien qu’annoncé précédemment et qui plus est, CMB profite d’un euro plus faible. Ce constat ressort de l’assemblée générale qui a eu lieu ce mardi midi.

RENTABILIWEB
Le chiffre d’affaires trimestriel de Rentabiliweb a progressé de 38% en comparaison annuelle, il atteint 19,4 millions d’euros. Par rapport au dernier trimestre de 2009, la progression de ce même chiffre d’affaires atteint 2,4%.

PINGUINLUTOSA
PinguinLutosa a démarré des discussions avec le français Cecab, afin d'acquérir les activités "surgelés" de ce dernier. En échange, Cecab prendrait une participation de 10 % dans PinguinLutosa. Les détails financiers de la transaction ne sont pas encore connus. L'opération devrait être bouclée d'ici la fin de l'année.

SPECTOR
L'exploitant des magasins Photo Hall a connu un faible premier trimestre. Le chiffre d'affaires est en baisse de 10,7%. La division distribution a accusé une chute de 5,5% de son chiffre d'affaires à 40,3 millions d'euros. La division "Imaging Group" a pour sa part accusé une chute de 23,3% de son chiffre d'affaires à 13,4 millions d'euros.

KBC
Le bancassureur belge a annoncé mercredi avant l'ouverture de la Bourse de Bruxelles son quatrième bénéfice net trimestriel d'affilée: le bénéfice net part du groupe du premier trimpestre s'élève à 442 millions d'euros, contre une lourde perte de 3,6 milliards un an plus tôt en pleine crise financière. C'est supérieur aux 337 millions qu'attendaient en moyenne les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires.

KBC a assuré que son exposition à la dette grecque restait "limitée à 1,9 milliard d'euros". S'y ajoutent, selon son rapport d'activité, 100 millions d'euros d'obligations émises par des entreprises grecques. Pour le Portugal, KBC chiffre son exposition à 0,6 milliard d'euros, répartis à égalité entre des obligations d'Etat et d'entreprises. Le groupe est davantage exposé en Espagne, avec un total de 5,8 milliards d'euros dont 2,7 milliards d'obligations souveraines. Il indique enfin détenir en portefeuille 10,9 milliards d'euros d'obligations émises par l'Italie.

AGEAS
Le groupe d'assurances a accusé une perte de 209 millions d'euros au premier trimestre. L'assureur indique avoir vendu pour 4 milliards d'euros d'obligations souveraines d'Etats d'Europe méridionale depuis le 1er janvier et jusqu'au 10 mai 2010.

BEKAERT
Le spécialiste des produits tréfilés Bekaert a réalisé un chiffre d'affaires de 694 millions d'euros au premier trimestre de l'année 2010, soit une hausse de 17,2% sur un an, a annoncé le groupe ce mercredi matin dans un communiqué. C'est un chiffre supérieur aux attentes des analystes qui misaient sur un chiffre d'affaires de 611 millions d'euros. La croissance est totalement organique (+23,9%). Des effets de change négatifs , principalement au Venezuela, ont freiné la croissance à hauteur de 6,7%.

La dette nette a augmenté à 484 millions d'euros en raison de la reprise de deux usines de Bridgestone, un investissement de 70 millions d'euros.
Les prévisions de Bekaert restent vagues, comme d'habitude. La société s'attend à maintenir ses fortes performances lors du trimestre en cours.La banque Degroof a relevé son objectif de cours de 136 à 140 euros. La recommandation reste à "accumuler".

WDP
La sicafi spécialisée dans l'immobilier de logistique WDP a publié un résultat net courant de 9 millions d'euros pour le premier trimestre de 2010, soit 17,9% de plus que sur la même période un an plus tôt.Le taux d'occupation du 31 mars 2010 s'élevait à 94,5%, contre 92,4% fin 2009. La valeur réelle du portefeuille représente 872,2 millions d'euros contre 869,5 millions d'euros fin 2009, selon WDP.
Le groupe a confirmé ses prévisions pour 2010: une augmentation minimale du résultat net courant jusqu'à 37 millions d'euros et une augmentation potentielle jusqu"à 39 millions d'euros.

Prévisions:

- Bois Sauvage, 17h45
- PCB, 16h30
- Solvac, 17h45
- Unibra, 16h30

Assemblées générales de:
- Brederode, 10h
- Auximines, 14h30
- Devgen, 11h (AG extra)
- Dexia, 14h30 (+ AG extra)
- IBA, 9h30 (+ AG extra)
- Miko, 15h
- Spector: AG, 14h

USA
- Cisco: résultats 3T (après Bourse)


(c) L'Echo

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés