Le Bel 20 en net repli, les bancaires trinquent

(l'écho) Le Bel20 a clôturé la première séance de la semaine en repli de 1,16% à 4448,51 points. L'indice avait démarré la séance en légère hausse (+0,07%) avant de repartir à la baisse et de reculer de 0,26% à 4489,16 points peu avant 13 heures. Le repli s'est accéléré après la publication aux Etats-Unis de statistiques immobilières décevantes.

Les titres du Bel 20 encore à la fête la semaine dernière enregistrent les plus grandes pertes, à savoir les bancaires (Fortis -2,37%, KBC -2,02%, Dexia -0,53%) et l'action Suez (-1,98%).

Hors indice, la journée a surtout souri aux actions des sociétés biotechnologiques, plus précisément à Tigenix, Thrombogenix et Galapagos.

STATISTIQUES

Les ventes de logements neufs ont diminué de 3,9% en février par rapport à janvier aux Etats-Unis, pour atteindre 848.000 unités en rythme annuel, a annoncé lundi le département du Commerce. C'est le niveau le plus bas depuis juin 2000, et une déception pour les analystes qui tablaient sur 995.000 ventes de logements. De plus, le chiffre de janvier a été révisé en nette baisse à 882.000 au lieu de 937.000 annoncé initialement. Sur un an, les ventes de logements neufs ont chuté de 18,3% en février.

Plusieurs échéances importantes attendent les opérateurs cette semaine. En ligne de mire notamment, la publication de deux baromètres clefs: l'un mesurant la confiance des consommateurs aux Etats-Unis (annoncé pour mardi à 16h00), locomotive de la croissance mondiale, et l'autre celle des industriels allemands, premiers exportateurs au monde (attendu mardi à 10h00).

A noter également, qu'aux Etats-Unis, les investisseurs devraient aussi se tourner vers les résultats du premier trimestre des entreprises, d'autant plus que l'on entre en pleine période d'avertissements sur résultats.

VALEURS:

FORTIS -2,37% à 33,32 euros

-L'analyste Ivan Lathouders de la Banque Degroof a relevé sa recommandation sur l'action Fortis d'accumuler à acheter. Lathouders a augmenté son objectif de cours à 39,5 euros. La maison boursière prévoit un rendement de dividende plus élevé à 4,5%..

- Selon Lathouders, ces nouvelles estimations restent assez conservatives. Sauf des désastres, la croissance du titre devait être plus importante. Le potentiel de croissance actuel de Fortis est de 15,7%, estime l'analyste.

- A l'occasion de ses résultats annuels, Fortis a annoncé son ambition pour la période 2004-2011 d'un bénéfice par action en hausse annuelle de 12%. Bien que Lathouders pense que certaines influences conjoncturelles ne soient pas prises en compte, il qualifie les objectifs de Fortis d'ambitieux mais néanmoins réalisables.

TELENET -0,46% à 23,73 euros - OPTION +0,29% à 13,74 euros

Telenet lance, en collaboration avec Option, une carte de données avec laquelle ses utilisateurs peuvent avoir accès à internet et à d'autres réseaux via un ordinateur portable.

La "Telenet Mobile Data Card" recherche automatiquement le réseau local le plus rapide sans que l'utilisateur perde sa connexion ou doive rouvrir sa session. D'après Telenet et Option, la carte est une primeur européenne et même mondiale.

SUEZ -1,98% à 39,11 euros

- Le groupe de service aux collectivités subit des prises de bénéfice après sa progression de la semaine passée.

UCB -0,02% à 44,86 euros TUBIZE +0,41% à 48,50 euros

- UBS réduit sa recommandation à neutral2 (contre buy2) et son objectif de cours à 15 euros (contre 60).

- Le groupe pharmaceutique belge UCB ne parvient pas à rebondir et aggrave encore ses pertes après la solide claque de vendredi dernier.

- Le groupe belge dirigé par Roch Doliveux a lancé une étude clinique à court terme supplémentaire de son médicament en stade final de recherche Cimzia, "afin de confirmer l'induction d'une réponse clinique chez les patients atteints de la maladie de Crohn active modérée à sévère". Les résultats de ce test ne sont pas attendus avant "la seconde moitié de 2008".

- Suite aux retards du lancement de Cimzia, KBC Securities a réduit son objectif de cours sur l'action Tubize à 53 euros contre 58 euros avant. L'avis d'accumuler reste d'application.

DEXIA -0,53% à 22,54 euros

- KBW a revu à la hausse, ce lundi matin, son objectif de cours pour le groupe belgo-français. Ses analystes estiment désormais que le titre du groupe de banque-assurance, pourrait rapidement atteindre 25 euros, et non plus 24,2 euros.

- D'après le broker londonien Keefe, Bruyette & Woods (KBW), "Dexia cherche surtout une fusion entre égaux. ( …) Nous ne pensons pas qu'une offre d'ING sur Dexia fasse partie des possibilités ", indiquent les deux analystes de l'institution britannique qui suivent la valeur, Jean-Pierre Lambert et John Holmes.

KBC -2,02% à 93,29 euros

- Les valeurs financières étaient mal orientées, KBC n'est pas une exception.

THROMBOGENICS +3,00% à 10,98 euros

- KBC Securities est passé à " acheter " sur le titre contre " accumuler " avant. " Au deuxième semestre, une série de résultats cliniques sont attendus. Il y a donc un potentiel de croissance avant la fin de l'année ".

- Le titre signe l'une des meilleures progressions de la cote, même si le titre est en deçà de ses plus hauts de la séance (+4,60% à 11,15 euros).

ATENOR +4,37% à 39,43 euros

- En vue, Atenor profite de l'annonce, vendredi dernier, d'un dividende en forte hausse.

- Le promoteur immobilier Atenor a dégagé, à l'issue de l'exercice 2006, un résultat net (part du groupe) de 13,63 millions d'euros contre 11,71 millions en 2005, soit une progression de 16,4%. Calculé par action, le résultat atteint 2,7 euros pour 2,34 euros un an plus tôt. La distribution d'un dividende unitaire brut de 1,30 euro, en hausse de 26,2%, sera proposée lors de l'assemblée générale prévue pour le 27 avril.

TIGENIX +8,14% à 6,11 euros

- Le titre récemment introduit à la cote reste bien orienté.

INNOGENETICS -3,60% à 8,04 euros

- KBC Securities a revu à la baisse son objectif de cours sur la valeur à 9 euros contre 9,5 euros avant.

GALAPAGOS +1,12% à 9,01 euros

- L'analyste de KBC Securities Christophe Vervaeck conseille désormais de " accumuler " ses positions sur Galapagos contre " réduire " avant.

-" Au deuxième semestre, un deuxième grand contrat tel celui avec GSK est à attendre ", prévoit l'analyste " Avec une trésorerie de 51,5 millions d'euros, la société est hors de danger, bien que la perte va se creuser cette année, suite à de frais opérationnels en hausse ".

RECTICEL -1,98% à 9,90 euros

- Le soufflé retombe en Recticel. Après avoir bondi de 6,54% vendredi, sans raison apparente, le titre retombe.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés