Le Bel 20 fait une pause

Après avoir gagné 2,22 % en deux séances, l'indice BEL 20 marquait une pause et cédait 0,6 % à 3.881 points mercredi vers onze heures.

(l'écho) Fortis (30,14) reculait de 0,5 % et se distinguait au rang des échanges avec près de 700.000 exemplaires déjà négociés alors que Dexia (19,71) et KBC (88,40) reculaient de 0,7 et 0,5 %. Peu animées, Suez (32,78) et GBL (80,25) se dépréciaient de 0,9 et 0,2 % tandis que Brederode (25,90) se démarquait par une hausse de 1,6 %. Umicore (101,5) et Cumerio (15,62) valaient 0,4 et 2,5 % de plus que la veille contrairement à Solvay (93,85) et UCB (45,04) qui reperdaient 0,2 et 1,6 %. Galapagos (8,52) chutait de 2,8 % à l'opposé de Devgen (14,64) qui gagnait 2,1 %. InBev (40,92) et Colruyt (132,2) rendaient de même 2,2 et 1,4 % alors que Delhaize (58,55) limitait sa perte à 0,2 %. Mitiska (7,41) et Brantano (38,01) abandonnaient 4,4 et 1,2 %; D'Ieteren (261,6) concédant 0,3 % alors que Bekaert (72,65) s'appréciait de 1,5 %. Belgacom (26,43) et Mobistar (63,15) reculaient de 0,7 %, cet écart se retrouvant par contre à la hausse en Telenet (17,62). EVS (39,70) et Agfa-Gevaert (18,14) étaient enfin positives de 0,6 et 0,1 % tandis que Barco (67,15) concédait 0,1 %. L'euro s'inscrivait à 1,2789 USD dans la matinée de mercredi, contre 1,2785 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 2,85 dollars à 626,95 dollars et le lingot se négociait autour de 15.760 euros en progrès de 70 euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés