Le Bel 20 garde l'esprit sain et clôture dans le vert

Bruxelles (L'Echo) - L'entrain observé dès l'ouverture ce lundi sur Euronext Bruxelles a quelque peu ralenti dans le courant de l'après-midi. Fortis (-0,64%)et Dexia (-0,46%) sont en effet passées dans le rouge après que le premier rehausseur de crédit américain, MBIA ait annnoncé une perte plus importante que prévue pour le premier trimestre de l'année en cours. On notera encore la baisse du titre de la première Sicafi belge, Cofinimmo (-0,98%) et a contrario le joli score d'Umicore (+2,52%).

Au final, le Bel 20 a clôturé sur une modeste hausse de 0,42% à 3.842,92 points.

Jour férié oblige, l'agenda statistique était particulièrement maigre et les volumes de transactions réduits. De nombreux indicateurs sont attendus cette semaine aux Etats-Unis pour le mois d'avril, notamment les ventes de détail mardi, l'inflation mercredi et les permis de construire et mises en chantier vendredi. "Suivant la tendance prise par les indicateurs, les marchés pourraient se montrer optimistes ou au contraire faire preuve de morosité", selon M. Shibata.


VALEURS:

  • FORTIS -0,64% à 16,95 euros DEXIA -0,46% à 17,34 euros KBC -0,02% à 84,09 euros

Fortis mardi, Dexia et ING mercredi, KBC jeudi. Les quatre "grands" du monde bancaire belge dévoileront cette semaine leurs résultats du premier trimestre 2008. Ceux-ci donneront un nouvel aperçu de leur capacité à faire face aux bourrasques de la crise financière. Ce lundi, nos bancaires nationales ont montré peu de resistance face à la situation internationale. Dexia et Fortis sont en effet parties dans le rouge dès la publication des résultats du premier rehausseur de crédit américain, MBIA. Ce dernier a enregistré une perte de 2,41 milliards de dollars, ou 13,03 dollars par action, au premier trimestre, en raison de lourdes pertes latentes sur les marchés de dérivés de crédit.

  • SUEZ +1,99% à 45 euros

- Le titre Suez reprend un peu de hauteur après avoir cédé 4,79% à 44,12 euros vendredi suite à un détachement de coupons.

  • AGFA-GEVAERT +1,13% à 5,39 euros

- Le groupe spécialiste de l'imagerie reste l'objet de spéculations sur une éventuelle reprise, en tout ou en partie.

  • TER BEKE -0,01% à 52,20 euros

- Le producteur de plats préparés et de charcuterie Ter Beke, qui avait clôturé 2007 sur une hausse de 12% de son chiffre d'affaires, remet le couvert à l'occasion de son trading update pour le premier trimestre de l'année en cours.
- Son chiffre d'affaires global sur les trois premiers mois de l'année progresse en effet 11,5%. A périmètre constant, ce dernier est stable. Ter Beke a en effet repris dans ses comptes consolidés les résultats de la société hollandaise Berkout Verssnijlijn, qui lui appartient depuis septembre 2007.
- Les deux divisions du groupe alimentaire (à savoir Pluma pour les charcuteries et Freshmeals pour les plats préparés) ont du faire face à la hausse du prix des matières premières. Une hausse plutôt modérée pour les matières premières de viande mais qui devraient s'accélérer selon le groupe durant le second semestre 2008. Pour les plats préparés, Ter Beke a pu rétablir l'équilibre en augmentant ses prix de ventes. La dévaluation de la livre (Ter Beke réalise un chiffre d'affaires d'environ 30 millions d'euros au Royaume-Uni), bien qu' annulée partiellement par l'inflation des prix sur le marché, a pesé également sur les comptes du fabricant.
- Pour l'ensemble de l'exercice annuel, Ter Beke confirme tabler sur une progression continue de ses bénéfices.
- Au niveau de l'actionnariat du groupe, qui se réunira le 29 mai prochain en assemblée, on soulignera que le premier actionnaires de Ter Beke, la STAK Coovan a renforcé sa position à travers plusieurs transactions réalisées entre la fin avril et le début du mois de mai, passant de 55,12% à 60,89% au capital.

  • VGP = à 17,40 euros

- Le promoteur et propriétaire immobilier VGP, qui est coté sur Euronext Bruxelles depuis décembre dernier mais est essentiellement actif en Tchéquie, a presque triplé ses revenus locatifs bruts au cours du premier trimestre, pour les porter à 2,1 millions d'euros.
- Il faut dire que le groupe a poursuivi sa croissance solide au niveau des engagements de loyer annualisés (revenus générés par les contrats de bail en cours et futurs), passés de 15 à 18,7 millions d'euros sur la même période (+25%).
- VGP, dont les projets de construction représentent une superficie totale de " plus de 120.000 m² de surface louable " (en majorité pré-loués), ne chiffre pas ses perspectives annuelles, mais " reste très confiante ".

  • LOTUS BAKERIES +0,91% à 277,50 euros
Publicité
Publicité

Echo Connect