Le Bel 20 limite ses pertes au terme d'une séance mitigée

Après une ouverture clairement dans le rouge, les investisseurs ont été rassurés par la publication de statistiques européennes et américaines au-dessus des attentes des analystes. Mais cet enthousiasme a été dilué dans l'après-midi par l'annonce des mauvais résultats de la banque américaine Wachovia.A la clôture, le Bel 20 affichait un recul de 0,41% à 3.786,6 points.

Bruxelles (L'Echo) - Après avoir ouvert nettement en baisse, suite à l’avertissement sur résultats de General Electric juste avant le week-end,  la place bruxelloise a tout doucement réduit ses pertes au cours de la journée.

Les investisseurs ont été rassurés par la publication de statistiques européennes et américaines au-dessus des attentes des analystes. Mais cet enthousiasme a été dilué dans l'après-midi par l'annonce des mauvais résultats de la banque américaine Wachovia, qui a enregistré une lourde perte au premier trimestre, marquée par d'importantes provisions et dépréciations d'actifs, et annoncé une augmentation de capital de 7 milliards de dollars.

A la clôture, le Bel 20  affichait un recul de 0,41% à 3.786,6 pointsUCB (-3,15%) était en bas du tableau, tandis que Colruyt (+2,26%) et Nyrstar (+1,5%) se disputaient la première place.

Hors indice, Zetes (+3,19%) se distinguait positivement.

Les principales Bourses européennes ont fait moins bien que l'indice bruxellois. Le DAX a terminé en recul de 0,74%, l'AEX de 0,59%, le CAC 40 de 0,66% et le Footsie de 1,08%.

STATISTIQUES


ZONE EURO
La production industrielle a augmenté en février de 0,3% comparé au mois précédent.
Sur un an, la hausse est de 3,1%.
Ceci est légèrement supérieur aux attentes des analystes interrogés par l'agence financière TFN. Ils tablaient sur une hausse de seulement 0,2% sur un mois et 3% sur un an.

Eurostat a par ailleurs revu en baisse son estimation pour le mois de janvier, où la production a augmenté de seulement 0,6% sur un mois contre 0,9% annoncé initialement.

USA
Les ventes de détail ont progressé de 0,2% en mars par rapport à février et de 0,1% hors automobile.
Les analystes tablaient sur une hausse de 0,1% pour l'indice général et de 0,2% pour l'indice hors automobile.
Pour février, le ministère a révisé à la hausse ses estimations, à -0,4% pour l'indice général et -0,1% hors automobile, au lieu de -0,6% et -0,2% annoncé précédemment.      

Les stocks des entreprises ont progressé de 0,6% en février par rapport à janvier, tandis que leurs ventes plongeaient de 1,1%. Les analystes tablaient sur une hausse des stocks de 0,4%.
La baisse des ventes est la plus importante enregistrée depuis janvier 2007.

GB
Les prix à la production ont fortement augmenté au mois de mars, gagnant 0,9% par rapport à février et 6,2% par rapport à mars 2007.
La hausse annuelle est la plus forte depuis mai 1991.
Les économistes s'attendaient à une hausse de O,5% sur le mois et de 5,6% sur l'année.

VALEURS

ZETES +3,19% à 19,1 euros
La Société Nationale ivoirienne d'Edition de Documents Administratifs et d'Identification (SNEDAI) a choisi la société belge Zetes comme partenaire technique exclusif pour une période de 15 ans pour ses passeports électroniques.
Les premiers passeports devraient être livrés aux citoyens de Côte d'Ivoire courant 2008. Ils intégreront les dernières technologies d'authentification disponibles et y seront stockés la photo, les noms, l'adresse, les empreintes digitales et la signature du titulaire.

KBC -0,21% à 84,09 euros
Rabo Sec a réduit son objectif de cours pour le titre à 103 euros, contre 107 auparavant.

RHJ INTERNATIONAL -3,1% à 7,18 euros    
RHJ International et Mitsubishi Corporation vont constituer une joint-venture dans le conseil en gestion et en technologies de l'information et de la communication au Japon. L'accord prévoit un apport initial en capital de 2 milliards de yen, avec une participation de 49% pour RHJI et de 51% pour Mitsubishi. Le siège social de la nouvelle entité sera basé à Tokyo.

BELGACOM -1,96% à 30,01 euros/ MOBISTAR -0,48% à 54,25 euros
Bonne nouvelle pour les marges de Mobistar et Base... La Cour d'appel a cassé la dernière décision du régulateur (IBPT) concernant la baisse des tarifs de terminaison (MTR), ces petits montants que se facturent entre eux les opérateurs pour "terminer" les appels acheminés vers leurs réseaux. Le 1er juillet, Base va "épargner" 30% sur ses MTR, Mobistar 13%... alors que Proximus va "perdre" 10%. Le groupe Belgacom va revoir ses prévisions.
KBCS a abaissé sa recommandation à réduire contre accumuler.

ARSEUS +2,3% à 8,9 euros
ING WB a abaissé sa recommandation à conserver contre acheter et son objectif de cours à 10 euros contre 11,50 euros.

KINEPOLIS +1,13% à 33 euros
Au premier trimestre 2008, Kinepolis a attiré 11,2% de visiteurs en plus que lors de la même période en 2007, annonce le groupe flamand ce vendredi après Bourse. Ce résultat dépasse les prévisions des analystes, qui tablaient sur une croissance de 4% à 8%. Il est largement dû au succès du film français "Bienvenue chez les Ch'tis", qui a conduit pas moins de 870.000 visiteurs dans les salles obscure belges et françaises de Kinepolis.
Degroof a porté son objectif de cours à 32 euros contre 31 euros.

DECEUNINCK -1,84% à 12,82 euros
ING WB a revu à la baisse son objectif de cours à 13 euros contre 15 euros.

UCB -3,15% à 20,63 euros
Degroof a abaisse son 'fair price' à 32 euros contre 38 euros.

GALAPAGOS -1,53% à 6,45 euros
Galapagos a nommé Piet Wigerinck comme Senior Vice President du développement. En tant que membre de l'équipe exécutive, le docteur Wigerinck supervisera les médicaments potentiels, en ce compris les développements précliniques, le contrôle chimique, les aspects légaux et le développement clinique. Piet Wigerinck était auparavant actif au sein de la société belge Tibotec (une filiale de Johnson & Johnson).

EXMAR -0,3% à 16,51 euros
ING WB a abaissé son objectif de cours à 21 euros contre 23,50 euros.

SUEZ -0,37% à 43,48 euros
Parmi les trois candidats retenus par le groupe Suez pour acquérir sa participation (57,25%) dans Distrigaz, ce serait le pétrolier italien Eni qui aurait jusqu'à présent soumis la meilleure offre, révèle samedi le quotidien Le Soir. Les deux autres entreprises figurant sur la "short list" de Suez sont l'électricien français EDF et l'Allemand E.ON.

isabelle.dykmans@lecho.be
asbailly@lecho.be

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés