Le Bel 20 n'a pas profité de l'élan de Wall Street

Les marchés d’actions européens ont brièvement accusé le coup avant de se reprendre et redresser la tête mardi après la publication des résultats de Citigroup. Les investisseurs ont ensuite salué l'ouverture dans le vert de Wall Street. Pas la Bourse de Bruxelles.

Bruxelles (L'Echo) - La journée était à haut risque. Attendant fébrilement les résultats de la banque américaine Citigroup, les marchés ont commencé la séance avec la publication d'un indicateur allemand Zew désastreux. Le baromètre, qui mesure les attentes des milieux financiers concernant les perspectives de l'économie allemande, a reculé de 3,2 points à 47,2 points en janvier, une baisse plus forte qu'attendu, selon des chiffres publiés mardi. "L'estimation des experts financiers confirme que l'année 2010 sera marquée au mieux par une reprise, et non par une forte expansion" de la première économie européenne, a commenté le président de l'institut Zew, Wolfgang Franz, cité dans un communiqué. "La sortie de la récession sera longue et pénible", a-t-il ajouté. L'euro ne s'en est pas remis. Il s'est enfoncé en-dessous de 1,43 dollar.

On comprend dès lors le soulagement lorsque la banque américaine Citigroup a publié des résultats conformes aux estimations. Le groupe a fait part d'une perte de 7,6 milliards de dollars, ou 0,33 dollar par action, mieux que la perte de 17,3 milliards de dollars, ou 3,4 dollars par action, enregistrée un an avant. Selon un panel d’analystes consultés par Bloomberg, le marché attendait une perte de 0,30 dollars par action.

Il ne suffisait plus que d'une ouverture américaine bien orientée. Wall Street a accueilli avec une certaine sérénité les résultats de Citigroup, et a donné une tendance positive aux places européennes.

A Bruxelles, l'indice Bel 20 (-0,21% à 2.547,36 points) n'est pas parvenu à profiter de cet élan, malgré la bonne tenue de Dexia (+1,12% à 4,79 euros). La banque franco-belge va voir son avenir fixé de manière imminente auprès de la Commission européenne, selon des informations de "L'Echo". Dans la foulée, la Banque Degroof a relevé son avis à "conserver" contre "vendre" avant. De l'autre côté du spectre, KBC (-1,61% à 33,21 euros) et Fortis (-1,35% à 2,64 euros) ont poussé l'indice vers le bas, les valeurs bancaires européennes n'ayant pas profité au mieux des résultats neutres de Citigroup. A noter la bonne performance de Mobistar (+1,81% à 46,99 euros), classé dans le trio de tête du secteur des télécoms européen (1,34%).

Hors Bel 20, Sioen se distingue avec un bond inexpliqué de près de 9%. Galapagos (+1%) est également resté bien orienté. La société active dans la recherche et le développement de petites molécules thérapeutiques, a fait état de premiers résultats cliniques "très prometteurs" pour son GLPG0187, une molécule visant à mieux traiter les métastases. KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 10,50 euros contre 9,50 euros avant. A l'inverse, IPTE corrige de 3,5%. RealDolmen pour sa part lâche 2,6% sur des prises de bénéfice après l'envol spectaculaire de 20 % hier lundi.



INDICATEURS

OPEP
L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu mardi sa prévision d'une faible reprise (+0,98%) de la demande mondiale de brut en 2010 mais a mis en garde devant la volatilité des prix sur le marché toujours vulnérable, selon le rapport mensuel du cartel.
"Un hiver froid, la reprise économique et une faible demande l'année précédente ont fait que la croissance de la demande de pétrole a été à nouveau positive vers la fin de l'année et en 2010 la demande devrait croître de 0,8 millions de barils par jour", indique l'organisation dans son rapport de janvier publié à Vienne.
La demande mondiale devrait ainsi atteindre en 2010 quelque 85,15 millions de barils par jour (mbj), selon les nouvelles estimations du cartel quasi inchangées par rapport à celles de décembre avec 85,13 mbj.
France
Le nombre de créations d'entreprises en France a explosé en 2009 grâce au régime de l'auto-entrepreneur pour atteindre le record historique de 580.193 entreprises créées, en hausse de plus de 75% par rapport à 2008, selon les chiffres publiés mardi par l'Insee. En 2008, 331.439 créations d'entreprises avaient été enregistrées, dont 169.631 entreprises individuelles. L'an dernier, près de 428.000 entreprises individuelles ont été créées en France, dont 320.000 sous le seul statut de l'auto-entrepreneur.

Grande-Bretagne
L'inflation a fait un bond en décembre au Royaume-Uni, atteignant 0,6% sur le mois et 2,9% sur un an, selon les chiffres communiqués mardi par l'Office des statistiques nationales (ONS).
Bien que la banque d'Angleterre ait déjà prévenu d'un sursaut des prix au tournant de l'année, dans son dernier rapport sur l'inflation, ces hausses dépassent les attentes des analystes, qui s'attendaient à une progression de 0,2% sur le mois et de 2,5% sur l'année, selon une compilation réalisée par l'agence Dow Jones Newswires.
La hausse annuelle, d'une taille exceptionnelle pour un mois de décembre, est due à différents facteurs de comparaison liés notamment à une forte baisse des prix du pétrole et à des soldes dès avant Noël fin 2008.

Japon
L'indice de confiance des consommateurs au Japon a reculé en décembre, pour le deuxième mois d'affilée, plombé par une nette dégradation des perspectives des ménages concernant la situation de l'emploi, a annoncé mardi le gouvernement.
L'indice de confiance s'est établi à 37,6 points contre 39,5 points en novembre et 40,5 points en octobre et en septembre.

VALEURS A SUIVRE CE MARDI


MONTEA
Montea a annoncé le départ de son CEO Frédéric Sohet de la tête de la sicafi, après trois années passées à ce poste "pour relever un nouveau défi".
Frédéric Sohet restera au sein de la sicafi jusqu'à la mi-février afin d'assurer une transition en douceur.
Le conseil d'administration a décidé de nommer DDP Management BVBA, représenté par Dirk De Pauw, co-fondateur de Montea et président de la sicafi, comme CEO ad-interim, le temps qu'un successeur soit trouvé pour  Frédéric Sohet.

EURONAV
La société Euronav, active dans le transport par mer de pétrole brut et produits pétroliers, publie ses résultats du dernier trimestre après Bourse ce mardi. L'analyste Wouter Vanderhaeghen de KBC Securities table sur une nouvelle perte trimestrielle. En cause, des tarifs trop faibles dans le transport par tanker en vrac.

VALEURS EUROPENNES

CADBURY
La direction du groupe de confiserie britannique Cadbury a unanimement recommandé mardi une offre d'achat de l'américain Kraft Foods, le valorisant à environ 11,5 milliards de livres (13 milliards d'euros).

CASINO
Le groupe a publié ce mati des résultats inférieurs aux attentes.
Le groupe de distribution français Casino a annoncé lundi une baisse de 1,2% de ses ventes hors taxes en 2009 (hors Super de Boer, cédé aux Pays-Bas) et avoir atteint ses objectifs de réduction des coûts et de baisse des stocks. Le chiffre d'affaires annuel s'est ainsi élevé à 26,76 milliards d'euros, la hausse des ventes à l'international (+6,7%), notamment dans les pays émergents, compensant partiellement la baisse en France (-4,8%).
Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires de Casino a progressé de 2,2% à 7,32 milliards d'euros, avec un bond des ventes de 13,4% à l'étranger et un repli de 3,3% dans l'Hexagone.

ALSTOM
Le marché a mal accueilli les résultats d’Alstom. Le groupe industriel a enregistré un rebond de ses commandes au 3e trimestre, qui affichent cependant une chute de 47% sur les 9 premiers mois de son exercice 2009/2010. "Nous restons dans un environnement caractérisé par une très faible visibilité. (...) Dans l'environnement économique actuel, nos clients hésitent à passer de grosses commandes", a indiqué la direction du groupe.


© - L'Echo

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés