Le Bel 20 repasse sous la barre des 3700 points

(tnl) Après avoir ouvert baisse (-0,3%), la Bourse de Bruxelles n'a pas réussi à inverser la vapeur, le marché bruxellois creusant ses pertes dans le sillage notamment de l'ouverture en baisse de Wall Street en raison d'inquiétudes géopolitiques. Les prises de bénéfice ont ajouté au mouvement baissier du marché bruxellois.

L'indice Bel 20 a terminé sur un recul de 1,18% à 3683,33 points. Celui-ci repasse du coup sous la barre des 3700 points. Sur les 19 valeurs composant l'indice, deux valeurs ont fini en baisse, deux inchangées tandis que le solde, soit 15 valeurs ont clôturé en baisse. Le groupe spécialiste des matériaux spéciaux Umicore a corrigé de 3,01% à 103,2 euros soit aussi la plus forte baisse de l'indice. Le titre a pâti des larges prises de bénéfice sur le secteur des matières premières en Europe. Le groupe de service aux collectivités Suez a rétrogradé de 2,15% à 31,41 euros.

Les financières ont été mal orientées également avec en tête KBC qui a fini la séance sur un repli de 1,86% à 81,8 euros. KBC a annoncé soir après la clôture la finalisation de la vente de sa participation dans 99,74% dans Banco Urquijo. KBC a aussi indiqué qu'il enregistrerait une plus-value de 495 millions d'euros.

Le groupe de distribution automobile D'Ieteren a progressé de 0,67% à 254 euros récupérant presque la totalité de ses pertes de mardi. Pour rappel, le groupe de services et distribution automobile a confirmé mardi ses perspectives de résultats tandis que ce mercredi, sa filiale de location Avis Europe a indiqué qu'il visait un résultat opérationnel compris entre 23 et 27 millions pour le premier semestre.

Kinepolis a bondi de 4,54% à 36,60 euros. Le titre a réagit aux chiffres de fréquentation des salles de cinéma pour le premier semestre de cette année. Kinepolis a également fait savoir qu'il tablait sur une croissance à deux chiffres de son bénéfice net en 2006. Le groupe de service informatique Econocom a repris les activités business to business de la société France Avenir Telecom. L'occasion pour Econocom de renforcer ses activités de mobilophonie. L'action a progressé de 3,58% à 6,37 euros.

L'action Sipef était cotée ex-dividende à dater de ce mercredi. Néanmoins, le titre du holding actif dans les plantations de thé, de caoutchouc et d'huile de palme a progressé de 2,44% à 184,40 euros après l'annonce de l'acquisition de l'entreprise de plantations de palmiers à huile PT Umbul Mas Wisesa pour 8,3 millions d'euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés