Le Bel20 creuse ses pertes dans un marché nerveux

(l'echo) La Bourse de Bruxelles accentuait légèrement ses pertes ce mercredi en milieu de séance, l'indice Bel20 affichant un recul de 0,48% à 4.450,93 points. Sur les 19 valeurs composant l'indice, Delhaize signait la plus forte baisse avec un repli de 1,57% à 69 euros. A l'inverse, Bekaert signait la meilleure progression et gagnait 0,79% à 99,74 euros.

Euronext Bruxelles suivait ainsi la tendance observée en Europe sur fond d'inquiétudes entourant l'économie américaine et de regain de tensions géopolitiques, et malgré la hausse des valeurs pétrolières et parapétrolières. "Les investisseurs sont très nerveux, à l'affût des chiffres macroéconomiques et des événements géopolitiques, après les rumeurs sur l'Iran qui ont porté le baril à plus de 69 dollars dans la nuit", a expliqué à l'AFP Guillaume Garabedian, gérant chez Meeschaert. Selon M. Garabedian, la flambée du baril de brut est à double tranchant, puisqu'elle dope les valeurs pétrolières, mais s'avère "plutôt mauvaise pour le reste de la cote", et pourrait inciter la Banque centrale européenne (BCE) à durcir le ton pour prévenir une hausse de l'inflation.

Vers 13 heures, 30, l'indice DJ Stoxx 50 perdait 0,21% à 3694,12 points. Amsterdam reculait de 0,61%, Paris de 0,44%, Francfort de 0,41% et Londres de 0,02%.

Au menu statistique de ce mercredi, les opérateurs attendent, pour les Etats-Unis, les commandes de biens durables de février qui seront dévoilées à 14h30, attendues en rebond de 3,5% d'après le consensus d'analystes cité par UBS, et les stocks hebdomadaires de pétrole qui seront dévoilés à 16h30. Par ailleurs, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Ben Bernanke, s'exprimera à partir de 16h30 devant le Congrès sur les perspectives de la première économie mondiale, au centre des préoccupations actuelles.

VALEURS

UCB -0,47% à 44,49 euros

- Les analystes Max Herrmann et Tim Race d'ING WB abaissent l'objectif de cours sur la valeur UCB de 57 à 54 euros. La recommandation d'achat est maintenue. Ils abaissent également les prévisions de bpa pour 2008 et 2009 de respectivement 5% et 9%, soit de 2,95 à 2,81 euros et de 3,72 à 3,38 euros. Pour 2007, ils augmentent leur prévision de bpa de 2,30 à 2,32 euros.

- La correction est la conséquence des retards annoncés dans le lancement du produit Cimzia aux Etats-Unis. UCB doit effectuer des tests cliniques de phase III supplémentaires afin d'obtenir l'approbation sanitaire de la part de la FDA pour la mise en circulation de son traitement de la maladie de Crohn. Il s'agit d'un retard de 2 ans.

- Malgré cette déception, les analystes continuent de penser que les prévisions à long terme pour UCB sont excellentes.

- Goldman Sachs a lui aussi abaissé son objectif de cours à 42 euros contre 44 euros avant.

CUMERIO +0,68% à 22,20 euros

- La Banque Degroof a abaissé sa recommandation à conserver contre accumuler avant.

KINEPOLIS -0,67% à 56,50 euros

- L'assureur français Axa a fait savoir dans une déclaration de transparence qu'il détenait 10,90% de l'exploitant de salles de cinéma Kinepolis.

- Cette participation est distribuée de la façon suivante: Axa Belgium détient 7,52%, Axa France Vie 0,52%, Axa France Assurances 1,30%, Axa Investment Managers 0,46% et Winterthur Europe Insurance 0,69%.

- En tenant compte des warrants, l'intérêt d'AXA s'établit à 10,55%.

BELGACOM -1,04% à 33,19 euros

- Belgacom a dû à nouveau céder du terrain à ses concurrents en 2006 sur le marché de la téléphonie fixe. La société a fourni l'an dernier un service de téléphonie fixe à 61% des familles belges, contre 64% en 2004. En 2002, cinq ans après la libéralisation du marché belge des télécommunications, Belgacom desservait encore 72% des familles belges en téléphonie fixe.

- L'an passé, la concurrence est passée à 11%, dépassant pour la première fois le cap des 10%.

RECTICEL +0,90% à 10,10 euros

- Une déclaration de transparence nous apprend que Bestinver Gestion est monté à 10,13% du capital de Recticel.

ZENITEL +1,45% à 3,50 euros

- Zenitel, le spécialiste des systèmes de communication professionnels coté en Bourse de Bruxelles, prépare une augmentation de capital de 18 millions d'euros. Le dossier serait très avancé. L'opération est annoncée pour avril ou mai. Vu l'état actuel des choses, il s'agira d'une augmentation de capital publique. L'argent servira à renforcer le bilan de la société.

- Depuis quelque temps, Zenitel doit faire face à des résultats décevants et à une situation financière précaire. Une restructuration a aidé à remédier en partie aux problèmes.

- Ce vendredi, Zenitel publiera ses résultats annuels. Il s'agira avant tout pour la société de présenter une trésorerie positive.

D'IETEREN -1,04% à 304,81 euros

- Le groupe Nayarit, qui comprend la société bruxelloise Nayarit Participations et les parts de Roland et Nicolas D'Ieteren, avec qui elle agit de concert, est passé de 27,06 à 30,13% du capital de la société belge D'Ieteren (en droits de vote), révèle ce mercredi matin une déclaration de transparence.

- Cette montée en puissance s'explique par le rachat de 185.000 actions ordinaires D'Ieteren par la société Nayarit Participations, qui détient désormais en propre, au total, 23,21% des droits de vote du groupe de services automobiles.

- Pour rappel, outre le groupe Nayarit, le capital de D'Ieteren est réparti entre le groupe SPGD (part de 25,10%, dans laquelle Catherine Pélier-D'Ieteren et Olivier Périer sont repris), et Cobepa (7,05%), avec laquelle toutes les parties agissent de concert. Le solde flotte en Bourse.

CMB +3,31% à 48,40 euros

- La société publie ses résultats annuels 2006 définitifs mercredi, à 17h45.

David Collin

(c) Tijd Nieuwslijn (tel: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect