Le Bel20 reste ancré dans le rouge à l'instar des Bourses européennes

(l'écho) Les marchés boursiers européens ont poursuivi le repli engagé la semaine dernière, suite au recul de Shangaï et sur fond d'aversion pour le risque en période d'inquiétude sur la vigueur de la croissance américaine. Ils ont, toutefois, limité leurs pertes en fin de journée, après l'ouverture de Wall Street et la publication de statistiques américaines juste au-dessus de la limite acceptable. Le Bel20 a clôturé en baisse de 1,26% à 4.218,17 points.

Quasi toutes les valeurs de l'indice de référence de la Bourse de Bruxelles sont restées ancrées dans le rouge à la clôture. Mobistar fut la seule à résister et à se stabiliser dans le vert à 62,93 euros (+0,54%). Lanterne rouge, Agfa-Gevaert a chuté de 4,70% à 16,22 euros.

Le repli global s'est avéré cependant moins prononcé en Europe et aux Etats-Unis qu'en Asie puisque lundi matin Tokyo a plongé de 3,3%, Séoul de 3,7% et Hong Kong de 4%.

A 17h51, le Dow Jones affichait une hausse de 0,26%.

BOURSES EUROPEENNES

Francfort recule de 1,04%, Londres de 0,75%, Paris de 0,73% et Amsterdam de 0,96%.

STATISTIQUES

La principale statistique du jour, en provenance des Etats-Unis, a quelque peu déçu les investisseurs. L'indice composite d'activité du secteur des services aux Etats-Unis, calculé par le groupement national des directeurs d'achats des entreprises du secteur (ISM), a baissé à 54,3% en février contre 59% en janvier, a annoncé lundi l'association professionnelle, ce qui est à la limite entre une expansion et une contraction de l'activité. Les analystes s'attendaient à un indice à 57,5%. Rappelons toutefois qu'un niveau supérieur à 50% de l'indice ISM reflète une augmentation de l'activité.

Dans la zone euro, l'activité dans le secteur des services est restée robuste en février. Selon l'indice PMI des directeurs d'achat publié lundi par l'institut NTC Economics. L'indice a enregistré une très légère baisse à 57,5 points, contre 57,9 en janvier, où il avait atteint son plus haut niveau depuis six mois. Cette baisse correspond aux attentes des analystes.

Le FMI a exprimé sa confiance lundi sur la poursuite du redressement économique en Belgique, estimant que la croissance devrait atteindre 2,2% cette année, en ralentissement toutefois par rapport aux 2,9% enregistrés en 2006.

VALEURS :

SUEZ -1,28% à 35,43 euros / ELECTRABEL Suspendue

- Le groupe français Suez a annoncé lundi sa volonté de racheter les 1,38% du capital du belge Electrabel qu'il ne détient pas encore.

- Les conditions de celle-ci seront rendues publiques jeudi 8 mars avant Bourse.

- Suez a demandé à Euronext la suspension du cours d'Electrabel jusqu'à jeudi matin.

AGFA-GEVAERT - 4,70% à 16,22 euros

- KBC Securities a ajusté à la baisse ses prévisions de bénéfice par action sur le titre.

BELGACOM -1,88% à 31,40 euros

- Rabo Securities a réduit son objectif de cours sur l'opérateur télécom à 30 euros contre 32 euros avant.

INBEV -0,96% à 52,42 euros

- La Banque Degroof a relevé son objectif de cours sur la valeur à 50 euros.

- Le courtier Gilissen a pour sa part revu son objectif de cours à 60 euros contre 58 euros avant.

CFE -4,84% à 1000,11 euros

- Le titre a perdu jusqu'à 9,13% en début de séance.

- Dexia a réduit son avis sur le titre CFE à " réduire " contre " neutre " avant.

GIMV -1,60% à 46,79 euros

- Le holding flamand GIMV va céder Hypnion, société de biotechnologie américaine, à Eli Lilly and Company. Hypnion développe de nouveaux systèmes thérapeutiques pour le traitement du système central nerveux. En rentrant dans le géant pharmaceutique Eli Lilly, Hypnion compte bien continuer à développer des traitements qui permettent de soigner des insomnies et troubles du sommeil divers.

GALAPAGOS -1,47% à 8,72 euros

- Kempen a abaissé son objectif de cours sur le titre Galapagos à 11 euros.

RHJ INTERNATIONAL -2,24% à 14,41 euros

- Asahi Tec Corporation, une entreprise du portefeuille de RHJ International a clôturé le placement privé annoncé le 13 février 2007. L'intégralité des 33.000.000 nouvelles actions ordinaires de Asahi Tec ont été vendues à des investisseurs dans différents pays au prix de 269 yens par action.

- Suite à cette transaction, RHJI demeure l'actionnaire le plus important de Asahi Tec avec une participation de contrôle de 37% comparé à 41,7% avant la transaction.

Vincent Georis

(c) Tijd Nieuwslijn (tel: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés