Publicité

Le Bel20 retrouve la forme, soutenu par la bonne tenue des poids lourds composant l'indice

(L'Echo) Après cinq journées de recul, l'indice vedette de la place bruxelloise a confirmé sa tendance positive en clôture de séance en gagnant 0,82 % à 4.610,20 points. Un indice qui a notamment profité du rebond du marché américain survenu mercredi. Parmi les valeurs composant le Bel20, la majorité d'entre eux s'est affichée dans le vert.

VALEURS

DELHAIZE +0,05% à 72,94 euros

- Le distributeur a clôturé "avec succès" son offre de 500 millions d'euros et 450 millions de dollars d'obligations seniors et a communiqué les résultats finaux de l'offre de rachat de dette par Delhaize America.

UMICORE +1,41% à 157,21 euros

- Le groupe a vendu sa participation dans Cumerio à Norddeutsche Affinerie, une opération qui lui a rapporté 19,5 millions d'euros. Umicore détenait encore 650.000 actions de Cumerio.

BELGACOM +0,06% à 32,99 euros

- Entre 200 et 300 membres du personnel de Proximus font leurs bagages parce qu'ils en ont assez de l'incertitude autour de l'intégration dans la société faîtière Belgacom, rapporte jeudi de Morgen. Les responsables de niveau moyen et le personnel de niveau inférieur ne disposent toujours pas d'une nouvelle description de fonction. De plus en plus de travailleurs cherchent dès lors un emploi ailleurs, essentiellement ceux du secteur ICT.

- Pour la fin de l'été, Proximus doit être intégré dans sa société-mère Belgacom. Mais cette intégration ne se déroule pas sans problèmes.

GIMV +0,28% à 53,32 euros

- La question de savoir ce que la GIMV fera de ses revenus est souvent revenue du côté des actionnaires du holding, réunis en assemblée générale ce mercredi. Nombreux étaient ceux qui espéraient le versement d'un nouveau dividende exceptionnel.

L'exercice 2006-2007 clôturé fin mars s'est en effet révélé un excellent cru dans l'histoire du holding flamand spécialisé dans le "private equity". A tel point que la société dispose désormais de 426 millions d'euros en cash.

- Pour Dirk Boogmans, administrateur délégué du holding, la livraison d'un dividende exceptionnel n'est juridiquement pas concevable avant l'issue du premier semestre de l'exercice en cours.

- Le holding ne manque toutefois pas de projets. A court terme, il songe à s'implanter en France et pour développer ses activités en capital risque et en "private equity ". Le groupe étudie actuellement la meilleure façon d'aborder ce marché et prendra sa décision en septembre.

CUMERIO +1,90% à 30,52 euros

- L'action de Cumerio a dépassé pour la première fois le cap des 30 euros, le prix offert par Norddeutsche Affinerie. Cela pourrait indiquer qu'un bon nombre d'investisseurs parie sur une contre-offre sur le spécialiste belge du cuivre. Un avis qui n'est pas partagé par tout le monde.

- La holding autrichienne A-Tec a, de son côté, fait savoir mercredi soir qu'elle prenait une participation de 5% dans Cumerio. Elle avait déjà acquis 10% la semaine passée.

- La confusion prédomine sur les intentions futures d'A-Tec. Bernard Hanssens, de la banque Degroof s'attend à une contre-offre. Wouter Vanderhaeghen de KBC Securities a une vision totalement différente. Pour lui, c'est un coup de bluff d'A-Tec.

PARC PARADISIO +2,50% à 16,40 euros

- En ce qui concerne le début de la saison 2007, le groupe de loisirs peut se réjouir de la croissance très importante de la fréquentation du parc. Ainsi, sur le seul mois d'avril, le nombre de visiteurs a été multiplié par 2,8 par rapport à 2006.

Un début d'année très prometteur dont le succès est à attribuer aux conditions météorologiques favorables d'avril.

SOLVAY +0,74% à 115,16 euros

- Le groupe et SolVin, filiale commune de Solvay et BASF, ont annoncé conjointement avoir signé un contrat de coentreprise avec Sibur, filiale de Gazprom, pour la construction d'une usine intégrée pour la production de vinyles en Russie. Un investissement commun de quelque 650 millions d'euros.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés