Le dollar stable mardi matin

Le dollar était stable mardi, toujours soutenu par les attentes sur la poursuite du cycle de hausses de taux d'intérêt engagé par la Réserve fédérale américaine (Fed).

(afp) Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro progressait très légérement face au dollar, à 1,2587 dollar pour un euro, contre 1,2578 lundi à 21H00 GMT. Le yen se maintenait face à l'euro, s'échangeant à 144,82 yens pour un euro, contre 145,29 lundi soir, et récupérait légérement face au dollar, à 115,05 yens pour un dollar, contre 115,49 la veille. Le yen restait tout de même sous pression sur des marchés asiatiques volatils, inquiets de voir la Corée du Nord procéder à un tir d'essai de missile, et encore sous le choc du scandale ayant éclaboussé la semaine dernière le gouverneur de la Banque centrale du Japon. "L'un des facteurs de soutien pour le dollar est la perspective d'une hausse des taux par la Fed qui devraient finalement atteindre 6%", a estimé Kikuko Takeda, de la banque de Tokyo-Mitsubushi UFJ. Le comité monétaire de la Réserve fédérale américaine se réunit les 28 et 29 juin. La publication ces jours-ci d'une série de chiffres montrant une progression de l'inflation, a continué d'alimenter les prévisions d'une nouvelle hausse d'un quart de point du taux directeur de la Fed à 5,25%. Après la récente mise en garde du gouverneur de la Réserve fédérale d'Atlanta, Jack Guynn, sur les risques d'inflation, "les marchés s'attendent désormais à une nouvelle hausse des taux en août", estime Michael Workman, économiste senior à la Banque d'Australie, dans une note de marché. La politique monétaire à venir de la Banque du Japon continue de susciter des questions en raison du résent scandale qui a éclaboussé le gouverneur de la Banque centrale du Japon, Toshihoki Fukui, et affaibli le yen. Selon certains observateurs, cette affaire pourrait repousser la date d'un retour à la normal des taux d'intérêt japonais, actuellement à zéro. D'autres continuent de prévoir un retour à des taux réels au troisième trimestre de 2006. La banque centrale a maintenu la semaine dernière cette situation. M. Fukui doit prononcer un discours mardi.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés