Le livre beige de la Fed maintient Wall Street à flot

Même si la plupart des résultats annoncés hier ont dépassé les prévisions des analystes, les investisseurs sont longtemps restés sur leur réserve.

(l'echo) La publication du livre beige de la Fed faisant état d'une inflation modérée et d'un ralentissement de la croissance US a ensuite quelque peu redynamisé la séance.

A la clôture, le Dow Jones s'affichait en léger retrait de 0,01% à 11.102,51 points. L'indice Nasdaq à forte composante technologique cèdait, lui, 0,17% à 2070,46 points.

Amazon.com a littéralement dévissé hier, les analystes soulignant notamment que les investissements prévus par le géant américain du commerce en ligne entraîneront une érosion de ses marges au cours des prochains trimestres. Auparavant, Amazon.com avait annoncé une baisse de 58% de son bénéfice net au deuxième trimestre . A la cloche l'action cédait 21,78%.

Le groupe informatique Sun Microsystems a gagné 4,40% alors qu'il a subi au 4e trimestre de son exercice 2005-2006 une perte nette de 301 millions de dollars, comparée à un bénéfice net de 50 millions de dollars sur la période correspondante de l'an dernier. Dans le même secteur, Hewlett-Packard (HP) engrangeait 1,34% après l'annonce de sa plus grosse acquisition depuis la fusion avec Compaq en 2002. HP va racheter l'éditeur de logiciels Mercury Interactive pour 4,5 milliards de dollars.

Le géant aéronautique américain Boeing a annoncé hier sa première perte trimestrielle en trois ans. Boeing avait pourtant prévenu qu'il provisionnerait au 2e trimestre plus de 1 milliard de dollars. Cela n'a pas empêché un mauvais accueil: le titre a perdu 4,60%.

General Motors (GM) a bondi de 4,37% après avoir annoncé un chiffre d'affaires nettement supérieurs aux attentes.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés