Le pétrole, en baisse, continue à faire sa loi sur le marché new-yorkais

©BLOOMBERG NEWS

Malgré le repli du prix du baril, l’or noir est resté au centre des préoccupations à Wall Street. Il a clôturé à 134,35 dollars, soit 4 dollars de moins que vendredi dernier. Ainsi, alors que les pétrolières continuaient à monter, les compagnies aériennes poursuivaient leur repli. Les nouvelles pertes colossales enregistrées par Lehman Brothers ont également alimenté les inquiétudes.Alors que le Dow Jones progressait de 0,58% à 12.280,32 points, le Nasdaq s’est nettement enfoncé, perdant 0,61% à 2.459,46 points. Le S&P 500 a, quant à lui, clôturé stable (+0,08%) à 1.361,76 points.

  • La banque d'affaires Lehman Brothers (-8,70% à 29,48 dollars) a fait état hier de lourdes pertes trimestrielles. Sa perte nette atteint 2,774 milliards de dollars pour les trois derniers mois, ce qui constitue le première trimestre dans le rouge pour la banque depuis son entrée en Bourse, en 1994. Dans la foulée, Lehman Brothers a annoncé la levée de 6 milliards de dollars d'argent frais pour se recapitaliser.
  • Dans son sillage, sa rivale Merrill Lynch lâchait 3,23% à 37,76 dollars et JPMorgan Chase 6,44% à 37,51 dollars. Wachovia reculait de 6,16% à 18,89 dollars.
  • Apple  (-2,17% à 181,61 dollars) a présenté le nouvel iPhone, capable de gérer les e-mails sous Microsoft Exchange. Cet aménagement vise directement à concurrencer le Blackberry du groupe canadien RIM.  Le marché a mal accueilli l’information selon laquelle Apple ne prélèvera plus de “commission” aux opérateurs téléphoniques pour les ventes de ce nouvel iPhone.
  • McDonald's a bondi de 4,14% à 59,31 dollars après l'annonce d'une croissance de 7,7% de ses ventes à surface comparable en mai, renforcées par ses activités hors Etats-Unis. Les ventes ont progressé de 4,3% aux Etats-Unis, de 9,6% en Europe et de 9,7% en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Afrique.
  • Les valeurs pétrolières progressaient encore, les investisseurs pariant sur le fait que le repli du pétrole devrait rester temporaire. Ainsi, Exxon Mobil s'adjugeait  2,63% à 89,07 dollars, Conoco Philips 3,33% à 95,24 dollars et Chevron 1,71% à 101,2 dollars.
  • Tablant sur le même scénario, les compagnies aériennes poursuivaient leur repli. Delta Airlines était en baisse de 3,33% à 6,09 dollars, Continental Airlines de 0,07% à 13,86 dollars et UAL de 4,17% à 8,28 dollars.
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés