Le Portugal a miné les Bourses

©BELPRESS

Les marchés européens ont été minés par la dégradation par l'agence de notation financière Fitch de la note de la dette à long terme du Portugal, à "AA-" contre "AA", et l'a assortie d'une perspective négative. Les Bourses européennes avaient ouvert en hausse mais elles sont reparties à la baisse après la notification, pour finalement terminer aux alentours de l'équilibre.

L'Echo (Bruxelles) - Les Bourses européennes ont clôturé en ordre dispersé mercredi, vu les incertitudes liées au déficit portugais. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 a progressé de 0,13%. Londres et Amsterdam ont pris 0,07%, alors que Paris a reculé de 0,07%. Francfort a été soutenu par l'Ifo et a gagné 0,36%.

Après une ouverture en hausse, les Bourses européennes sont reparties dans le rouge en fin de matinée après l'annonce de la dégradation de la note du Portugal par l'agence Fitch. La note de la dette à long terme a été abaissée à "AA-" contre "AA". Début mars, l'agence de notation financière avait fait part de ses inquiétudes concernant le déficit budgétaire du Portugal et avait prévenu qu'une dégradation de note n'était pas exclue. Dans la foulée, l'euro a accéléré ses pertes et a touché un plus bas de 10 mois face au dollar. La devise européenne est passée sous le seuil de 1,34 dollars.

Les Bourses européennes ont été soutenues par les valeurs liées aux médias (+1%), à la finance (+0,89%) et à la santé (+0,79%). En revanche, la construction (-0,89%) a fini en tête des reculs en Europe, suivie des télécoms (-0,3%) et de la chimie (-0,24%)

A Bruxelles, le Bel 20 a fini à l'équilibre (+0,01% à 2.649,70 points). Umicore s'est distingué avec une envolée de 3,72% à 25,54 euros. En revanche, Telenet a reculé le plus (-0,80%), suivi de Mobistar (-0,62%).

Hors Bel 20, Punch International a poursuivi son envolée avec une hausse de 12,77% à 5,65 euros au lendemain d'une progression de 57%. Hier NPM Capital a offert 88 millions d'euros à la société pour reprendre sa participation de 66% dans Punch Graphix. L'offre s'élève à 4,65 euros par action. Dans la foulée KBC Securities a relevé sa recommandation sur Punch International à "acheter" contre "accumuler". L'objectif de cours a été doublé à 7 euros.

La journée est chargée en indicateurs économiques de poids. Le baromètre du climat des affaires Ifo, principal indice de confiance en Allemagne, est remonté en mars, affichant 98,1 points contre 95,2 points le mois précédent, soit un chiffre nettement supérieur aux attentes.

La croissance du secteur manufacturier de la zone euro a par ailleurs enregistré en mars sa croissance la plus élevée depuis fin 2006, tandis que l'activité dans les services s'est accéléré à son rythme le plus rapide depuis plus de deux ans. L'indice PMI de l'industrie manufacturière, calculé sur la base des réponses des directeurs d'achats de près de 2.000 entreprises de la zone euro, a atteint 56,3 en première estimation en mars contre 54,2 en février. Il s'agit du chiffre le plus élevé enregistré depuis décembre 2006.

Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables ont augmenté en février de 0,5% par rapport à janvier, moins que prévu par les analystes, mais leur progression du mois précédent à été revue en forte hausse tandis que le ventes de logements neufs ont baissé contre toute attente en février, reculant de 2,2% par rapport à janvier pour tomber à leur plus bas niveau depuis 1963 au moins.

WALL STREET

La Bourse de New York a ouvert en légère baisse mercredi, le marché s'inquiétant de nouveau de la solvabilité des pays de la zone euro: le Dow Jones perdait 0,28% et le Nasdaq 0,37%.Mardi, Wall Street avait terminé en hausse, stimulée par un indicateur immobilier meilleur que prévu aux Etats-Unis. Le Dow Jones avait gagné 0,95%, terminant à son plus haut niveau depuis septembre 2008, le Nasdaq 0,83% et le S&P 500 0,72%.


AGENDA

Zone euro
- La croissance du secteur manufacturier de la zone euro a enregistré en mars sa croissance la plus élevée depuis fin 2006, tandis que l'activité dans les services s'est accéléré à son rythme le plus rapide depuis plus de deux ans. L'indice PMI de l'industrie manufacturière, calculé sur la base des réponses des directeurs d'achats de près de 2.000 entreprises de la zone euro, a atteint 56,3 en première estimation en mars contre 54,2 en février. Il s'agit du chiffre le plus élevé enregistré depuis décembre 2006.

USA
- Les commandes de biens durables aux États-Unis ont augmenté en février de 0,5% par rapport à janvier, moins que prévu par les analystes, mais leur progression du mois précédent à été revue en forte hausse.
- Les ventes de logements neufs aux États-Unis ont baissé contre toute attente en février, reculant de 2,2% par rapport à janvier pour tomber à leur plus bas niveau depuis 1963 au moins.
- Les stocks de pétrole brut ont enregistré une envolée spectaculaire la semaine passée, tandis que les réserves d'essence et de produits distillés ont nettement reculé, a annoncé mercredi le département américain de l'Energie (DoE).
Les réserves de brut ont bondi de 7,3 millions de barils à 351,3 millions de barils lors de la semaine achevée le 19 mars. C'est environ cinq fois plus que les prévisions des analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, qui tablaient sur une hausse bien plus limitée, de 1,4 million de barils.

Allemagne
- Le baromètre du climat des affaires Ifo, principal indice de confiance en Allemagne, est remonté en mars, affichant 98,1 points contre 95,2 points le mois précédent, selon des chiffres nettement supérieurs aux attentes annoncés mercredi.

 

VALEURS SUIVIES MERCREDI

GDF Suez
Electrabel, filiale du groupe d'énergie français GDF Suez, a annoncé mardi qu'il cédait à la holding communale belge Publigaz sa participation de 38,5% dans Fluxys, le gestionnaire de l'infrastructure de transport du gaz en Belgique, pour 636 millions d'euros. La cession des 270.530 parts s'effectuera au prix de 2.350 euros par action. A l'issue de la transaction, la participation de Publigaz dans Fluxys sera portée à 89,97%, GDF Suez sortant quant à elle totalement du capital de cette société.
Ce accord prévoit également le transfert à Fluxys de la participation détenue par GDG Suez dans Fluxys LNG (opérateur du terminal de gaz naturel liquéfié à Zeebrugge, dans le nord de la Belgique) et la cession à une filiale de Fluxys de sa participation dans l'Interconnector, l'opérateur de la canalisation sous-marine entre Zeebrugge le Royaume-Uni.

IBT
Eckert & Ziegler et SMI détiennent 78% des droits de vote d'IBT à l'issue de l'offre oligatoire lancée sur le producteur d'implants radiothérapeutiques. A la fin du mois de décembre 2009, les deux sociétés qui détenaient plus de 30% d'IBT avaient été tenus de lancer une offre à 3,64 euros par action sur IBT à la demande de la CBFA.

Nyrstar
Le producteur va émettre des obligations pour un montant de minimum 100 millions d'euros, avec un dividende brut de 5,5%.Les particuliers peuvent souscrire à l'émission à partir de ce mercred jusqu'au 7 avril.
Les obligations ont une maturité de 5 ans et courent donc jusqu'au 9 avril 2015.
Chaque obligation représente une somme de 1.000 euros. Le prix d'émission a été fixé à 101,82%.
Les obligations seront émises via une offre publique en Belgique et au Luxembourg. KBC et ING Belgique sont les Joint Lead Managers de l'émission.

 

PinguinLutosa
La société agroalimentaire PinguinLutosa a enregistré l'année dernière un chiffre d'affaires de 431 millions d'euros. Par rapport à l'année 2008, les ventes sont en recul de 3,4%. Le management l?explique par un marché de plus en plus concurrentiel.
L'Ebitda se monte pour 2009 à 36 millions, contre 41 millions un an plus tôt. Le bénéfice (avant impôt) pour l'année est lui de 7 millions d'euros, en recul si on se réfère aux 7,1 millions fin 2008.

Financière de Tubize
Le holding chapeautant le groupe pharmaceutique UCB a accusé une forte chute de son résultat net en 2009 suite à des coûts exceptionnels liés à la restructuration de sa dette. Le holding versera un dividende de 0,36 euro net par action, stable par rapport à l'année précédente.

Proximedia
Avec 2,4 millions d'euros de bénéfice net part du groupe, Proximedia a explosé un nouveau record en 2009. Entré en 2005 sur le marché libre, le groupe a toujours donné de bons résultats mais cette année, sa croissance s'est encore accélérée par le succès de sa filiale Bezoom.Spécialisée dans la production vidéo, cette dernière a enregistré une progression de plus de 91% de ses ventes et prestations.Sur l'année écoulée, les ventes et prestations de l'ensemble de ses activités ont grimpé de 32,4% à 44,1 millions d'euros.Pour 2010, le groupe n'exclut pas de compléter sa croissance interne par des partenariats et/ou acquisitions.Il prévoit en conséquence une croissance soutenue en 2010.

Delhaize

La banque Degroof a relevé son objectif de cours sur le groupe de distribution de 64,50 à 72,50 euros mais la recommandation a été réduite à "accumuler" contre "acheter" suite à la forte hausse du cours depuis le 15 janvier dernier, date à laquelle Degroof était passé à l'achat sur le titre. La banque a revu à la hausse ses estimations de bénéfices suite à la hausse du dollar et l'augmentation attendue des ventes.

Deficom: offre de reprise obligatoire par Franklin S.A. La réouverture de l'offre court jusqu'au 8 avril inclus.
 

Porthus: offre de rachat par Descartes contre 12,50 euros. L'offre court jusqu'au 12 avril

(c) L'Echo

 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés