Les Bourses européennes clôturent dans le rouge, paniquées par HBOS

Bruxelles (L'Echo) - Les marchés européens ont clôturé dans le rouge, alors que les nouvelles du secteur financier étaient plutôt rassurantes. Après voir ouvert en hausse suite à la décision de la Réserve fédérale américaine d'abaisser son taux directeur à 2,25%, les places du Vieux Continent ont vite oublié la bonne nouvelle pour se focaliser sur de nouvelles rumeurs de difficultés financières, en provenance cette fois-ci de la banque britannique HBOS. Bien que cette dernière, à l'instar de la banque d'Angleterre, ait vivement démenti tout problème de liquidité, les investisseurs européens avaient déjà choisi leur tendance, et les résultats de la banque d'affaires américaine Morgan Stanley nettement supérieurs aux attentes des analystes n'ont pas réussi à l'inverser.

A la clôture, le CAC40 reculait de 0,58%, le DAX de 0,5%, le Footsie de 1,07% et l'AEX de 0,13%. L'indice paneuropéen DJ STOXX 50 perdait, quant à lui, 1,19%.

VALEURS

HBOS -6,72% à 448 pence

  • La banque britannique HBOS, numéro un du marché des prêts immobiliers en Grande-Bretagne, a démenti mercredi des rumeurs de marché selon lesquelles elle avait demandé un financement d'urgence à la Banque d'Angleterre (BoE), sans enrayer pour autant la chute de son cours de Bourse.
  • Le cours a perdu jusqu'à 17% en milieu de matinée, à 398,75 pence. Selon des courtiers, le titre a été victime de spéculations circulant dans les salles de marché, selon lesquelles la banque aurait été contrainte de demander un financement d'urgence à la Banque d'Angleterre, de la même manière que sa consoeur tristement célèbre Northern Rock, elle aussi spécialisée dans les prêts immobiliers, qui avait du le faire en septembre.


KESA ELECTRICALS -2,03% à 193,5 pence

  • Le groupe de distribution britannique Kesa Electricals, propriétaire en France de Darty et qui vient de céder But, a annoncé mercredi une hausse de 10,5% de son chiffres d'affaires sur l'année 2007/08 achevée en janvier, mais s'attend à des conditions "difficiles" à l'avenir.
  • "La confiance des ménages se dégradant, nous prévoyons des conditions de marché à venir difficiles", a indiqué M. Labroue. Il a ainsi annoncé lors d'une conférence de presse téléphonique que les ventes avaient été seulement stables sur les six premières semaines de 2008/09.


EASY JET -9,87% à 338 pence

  • La compagnie aérienne britannique EasyJet a annoncé mercredi un bénéfice en possible baisse cette année, en raison de la hausse du prix du carburant.
  • Dans un communiqué, EasyJet a rappelé que, si elle prévoyait encore en février un prix de 840 millions de dollars pour la tonne de carburant à l'été prochain, ce prix dépassait désormais 1.000 dollars la tonne.
  • Elle ajoute qu'il est "peu probable qu'une telle hausse importante et immédiate puisse être atténuée à court terme par l'amélioration du chiffre d'affaires et par une action sur les coûts". "Par conséquent, les bénéfices avant impôt pour l'année entière devraient être en-dessous des prévisions précédentes".


ASTRA ZENECA +2,98% à 1842 pence

  • HSBC a relevé sa recommandation mercredi sur le titre du groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca à "surpondérer" contre "neutre" auparavant et maintenu son objectif de cours à 2.100 pence, selon des courtiers.
  • AstraZeneca déploie beaucoup d'énergie pour éviter que le groupe israélien Teva ne vende sa propre version de son neuroleptique vedette Seroquel aux Etats-Unis, selon une note de la banque britannique destinée à ses clients.


BNP PARIBAS +4,65% à 60,76 euros - SOCIETE GENERALE -7,07% à 62,44 euros

  • BNP Paribas a annoncé mercredi qu'elle n'envisageait plus de racheter la Société Générale, cette dernière ayant rappelé sa volonté de rester indépendante après l'affaire Kerviel et alors que la crise financière rend tout projet de rachat plus incertain.
  • Société générale Asset Management (SGAM), filiale de SG, a annoncé que sa coentreprise chinoise Fortune SGAM venait d'obtenir une des rares licences de gestion discrétionnaire accordé par les autorités chinoises.


AIR FRANCE-KLM +1% à 16,19 euros

  • Air France-KLM a l'intention de supprimer 1.600 emplois chez Alitalia Fly, division des opérations de vol d'Alitalia, soit 15% environ des effectifs concernés, ont déclaré des représentants syndicaux à l'issue d'une rencontre avec le président d'AF-KLM Jean-Cyril Spinetta.


OBERTHUR -3,15% à 4,3 euros

  • Le fabricant français de cartes à puce Oberthur Technologies a annoncé des résultats annuels en forte hausse, témoignant de son redressement après les restructurations menées en 2007, dans un contexte favorable de stabilisation des prix.
  • Oberthur a enregistré l'an dernier un bond de son bénéfice net de 116,2%, à 32,5 millions d'euros.
  • Son résultat d'exploitation grimpe de 72,2%, à 52,2 millions d'euros, soit une marge de 7,1%, contre 4,7% un an plus tôt. Le chiffre d'affaires, déjà publié, progresse lui de 13,7%, à 733,5 millions d'euros.


ERICSSON -7,75% à 10,59 couronnes suédoises

  • Le titre B d'Ericsson, numéro un mondial des réseaux de téléphonie mobile, a ouvert sur un plongeon de 7,07% à 10,65 couronnes suédoises mercredi à la Bourse de Stockholm après la publication par Sony Ericsson d'un avertissement sur résultats au premier trimestre. Le fabricant de téléphones portables nippo-suédois Sony Ericsson a averti s'attendre à un ralentissement de la croissance de ses ventes au premier trimestre, avec un impact négatif sur ses bénéfice.


DEUTSCHE TELEKOM -6,94% à 10,59 euros

  • L'action de Deutsche Telekom, numéro un européen des télécommunications, a plongé jeudi à son plus bas depuis plus de cinq ans, un mouvement de panique survenu après la publication d'objectifs pour cette année de sa division de téléphonie fixe.
  • Le groupe réunissait jeudi les analystes pour une conférence consacrée à cette activité, son coeur de métier historique. Mais l'assurance donnée par le patron de la division T-Home que Deutsche Telekom allait stabiliser l'activité d'ici à 2010 n'a pas suffi au marché.


IBERIA +3,72% à 2,51 euros - BRITISH AIRWAYS -3,15% à 223 pence

  • L'action de la compagnie aérienne espagnole Iberia a décollé mercredi à la Bourse de Madrid après l'annonce du britannique British Airways (BA) qu'il augmentait sa participation.
  • British Airways a annoncé qu'il augmentait sa participation de 10 à 13,15% et qu'il voulait aller plus loin.
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés