Les Bourses européennes clôturent en baisse, "la fête est finie" pour les assurances

Bruxelles (L'Echo) - Les marchés européens ont terminé la séance de lundi en baisse. Les valeurs financières, et particulièrement les assurances, ont été malmenées, suite à la tempête qui s'est abattue vendredi à New York après l'annonce d'une chute de 18% des profits du groupe de Warren Buffet Berkshire Hathaway. "La fête est finie", avait déclaré le milliardaire américain à ses actionnaires, prédisant une "chute significative" des bénéfices de tout le secteur des assurances en 2008.

Les marchés ont, toutefois, réduit leurs pertes après la publication, après-midi, d'un indicateur d'activité sans surprise aux Etats-Unis.

Les valeurs MAN (+4,31%) et EADS (+9,24%) ont décollé, à contresens des marchés.

A la clôture, le CAC 40 perdait 1% à 4.782,66 points, le DAX 0,86% à 6.689,95 points, l'AEX 1,13% à 441,48 points et le DJ Stoxx 50, lui, 1,41% à 3.143,90 points. Le Footsie reculait de 1,12% à 5.818,60 points.

Les investisseurs ont été quelque peu rassurés par la parution de l'indice d'activité du secteur industriel aux Etats-Unis, calculé par le groupement national des directeurs d'achats des entreprises du secteur (ISM), a baissé à 48,3% en février contre 50,7% en janvier. L'activité s'est certes contractée, comme le laissaient présager les mauvais indicateurs régionaux publiés ces dernières semaines, mais elle a un peu moins reculé que ne l'attendaient les économistes, qui tablaient sur un indice à 48%.

L'euro a atteint lundi un nouveau record face au billet vert, se hissant jusqu'à 1,5264 dollar, enfonçant ainsi son précédent sommet historique de 1,5239 dollar qu'il avait établi vendredi.

Les investisseurs sont restés attentifs aux matières premières, avec un baril de pétrole brut toujours au-dessus des 100 dollars, et une once d'or qui a battu lundi son record historique à Londres. Ces cours alimentent l'inflation, autre inquiétude des investisseurs, qui dans la zone euro est restée stable en février à son plus haut niveau depuis plus de dix ans, à 3,2% sur un an.

VALEURS

ALLIANZ SE -1,66% à 115,55 euros
AXA -1,82% à 22,07 euros
ING -2,11% à 21,78 euros
PRUDENTIAL -1,64% à 600,50 pence

Le numéro un européen de l'assurance se replie, dans le sillage des déclarations de Warren Buffet.

UBS -3,43% à 32,18 CHF
Credit Suisse a révélé que la banque suisse UBS risque de faire face à de nouvelles pertes dans le cadre de la crise du subprime, à hauteur de 15,5 milliards de dollars.

HBOS -7,37% à 559 pence
Bear Stearns a abaissé sa recommandation sur le numéro un anglais du crédit hypothécaire à " neutre " contre " sur-performer " avant.

EADS +9,24% à 19,04 euros
Les analystes saluent la victoire historique du groupe européen European Aeronautic, Defence & Space face à Boeing pour fournir 179 avions ravitailleurs à l'US Air Force, un contrat de 40 milliards de dollars. Les analystes du Crédit Mutuel-CIC expliquent que " pour y parvenir, EADS a habilement américanisé son produit en s'alliant avec un poids lourd de la défense aux Etats-Unis, le groupe Northrop Grumman ".

SCANIA 'A' -8,50 à 156 SEK
MAN +4,31 à 90,98 euros
VOLKSWAGEN +1,57% à 152,35 euros

Le premier constructeur européen Volkswagen a annoncé lundi prendre le contrôle du suédois Scania, via l'allemand MAN, après un accord trouvé avec son autre grand actionnaire, la famille Wallenberg. Au terme de l'opération d'un montant total d'environ 2,87 milliards d'euros, VW détiendra 68,6% des droits de vote de Scania et 37,73% de son capital.

HEINEKEN -2,43% à 36,48 euros
Le brasseur néerlandais numéro un annonce l'acquisition du roumain Bere Mures, sans communiquer le montant.

ASML -1,99% à 15,77 euros
Le leader européen des semi-conducteurs va renouveler pour 4 ans le contrat de son CEO Eric Meurice.


Vincent Georis
vincent.georis@lecho.be
(C) - L'Echo

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés