Publicité
Publicité

Les Bourses européennes clôturent sensiblement en hausse

(TNL) Les Bourses européennes ont cloturé sensiblement en hausse, les investisseurs se montrent soulagés après le commentaire de la Réserve Fédérale. Les autorités monétaires tiendront compte non seulement avec l'inflation, mais aussi avec la croissance économique. Le DJ Stoxx50 a gagné 1,3% à 3.378,85 points et le DJ EuroStoxx50 1,9% à 3.648,92 points. Bayer a gagné 4,45% à 35,73 euros. Le groupe de chimie-pharmacie a annoncé jeudi soir la vente de sa filiale de diagnostics à Siemens pour 4,2 milliards d'euros. Le prix est bon et le recentrage de la division santé de Bayer sur les traitements sous licences et sans ordonnances est logique sur le plan stratégique, notait Carsten Kunold, analyste chez Merck Finck. Pour Siemens, la transaction est intéressante également sur le plan stratégique car elle vient renforcer la division clé Medical Solutions, en forte croissance, notait un courtier à Francfort. Le titre Siemens prenait du coup 1,02% à 68,02 euros. Le gestionnaire de fonds Amvescap a avancé de 3,72% à 495,25 pence et le fonds spéculatif Man Group 1,35% à 2.548 pence, profitant de la remontée des Bourses mondiales. Centrica, qui a profité de nouvelles rumeurs de rachat après que la direction de Gazprom eut fait part une nouvelle fois de son intérêt, en présentant vendredi les résultats du groupe à Moscou. Elle a nié cependant être en négociations. Renault (+1,57% à 84,00 euros) a faiblement réagi aux pressions d'un actionnaire de General Motors en faveur d'une alliance à trois avec le groupe automobile français et avec Nissan Motor. Mais le CDS (Credit Default Swap) de Renault a augmenté dans la crainte qu'une telle opération affaiblisse la qualité de sa dette. A Pirelli a pris 2,61% à 0,68 euro avant la clôture dans la soirée de l'offre publique de vente de sa filiale pneumatiques.