Publicité

Les Bourses européennes retrouvent la forme, les minières à la fête

Bruxelles (L'Echo) Les Bourses européennes ont inversé la tendance baissière des dernières séances pour s'installer confortablement dans le vert. Le rebond s'est accentué à l'ouverture de Wall Street, où les principales statistiques du jour ont été bien accueillies.

La place de Francfort est repassée au-delà de la barre des 8.000 points (8.053,43) grâce à un rattrapage de 1,96%. Paris a gagné 1,70% à 6.103,05 points, Londres 1,24% à 6.697,70 points, Amsterdam 1,19%. Le DJ Euro STOXX 50 a avancé de 1,58% à 4.517,70 points.

Les demandes hebdomadaires d'allocations chômage ont baissé de 12.000 à 308.000 aux Etats-Unis au cours de la semaine close le 7 juillet par rapport à la précédente, a annoncé jeudi le département du Travail. Les analystes tablaient sur 315.000 demandes initiales.

Le déficit commercial des Etats-Unis a légèrement augmenté en mai, passant à 60 milliards de dollars contre 58,7 milliards en avril, en raison notamment d'une augmentation de la facture des importations pétrolières.

VALEURS A SUIVRE

RIO TINTO -3,81% à 3.840,69 pence

Le producteur canadien d'aluminium Alcan a réagi positivement à l'offre du groupe minier anglo-australien Rio Tinto. Ce dernier est prêt à surenchérir sur l'américain Alcoa en déboursant 38,1 milliards de dollars

Les valeurs minières ont largement profité de l'annonce d, la plus grosse OPA de l'histoire des métaux et de l'industrie minière. Antofagasta grimpait de 6,17% à 741 pence, Lonmin de 3,45% à 4.345 pence, Anglo American de 2,49% à 3.310,45 pence et BHP Billiton de 2,41% à 1.529,97 pence.

AREVA +3,25% à 810,00 euros

Le groupe va fournir au groupe canadien d'aluminium Alcan le système d'alimentation électrique d'un nouveau site canadien pour plus de 100 millions d'euros.

ALSTOM +8,45%à 135,60 euros

Le groupe diversifié bondit après l'annonce d'une activité trimestrielle nettement supérieure aux attentes, avec un bond de 27% du chiffre d'affaires à 4,047 milliards d'euros, et de 62% des nouvelles commandes, à 7,624 milliards. Les analystes tablaient sur 3,528 milliards de ventes, selon le consensus Thomson IBES.

SCHNEIDER +2,40% à 103,01 euros

Le titre était bien orienté au lendemain de la condamnation par la justice européenne de la Commission, qui devra indemniser le groupe français pour son mariage avorté avec Legrand. Le montant reste à fixer mais il sera inférieur au 1,66 milliard d'euro réclamé par Schneider.

ALITALIA +3,91% à 0,81 euros

Le titre montait jeudi sur des spéculations d'un regain d'intérêt de la part du fonds américain TPG dans la course au rachat de la part de 49,9% de la compagnie aérienne italienne. Le ministère de l'Economie cherche à relancer l'appel d'offres pour la reprise d'Alitalia, selon la presse italienne. Le fonds TPG, officiellement retiré du processus, reste intéressé par la compagnie mais exige que le Trésor lève une série d'obstacles, en particulier celui de devoir lancer une OPA sur l'ensemble du capital, selon Il Sole 24 Ore.

TOTAL +3,02% à 62,38 euros

Le géant gazier russe Gazprom a annoncé jeudi avoir choisi comme partenaire le groupe français Total pour développer le gigantesque gisement russe de Chtokman, un revirement après l'annonce en octobre 2006 que Gazprom développerait seul ces réserves très convoitées. Les deux groupes seront associés (à hauteur de 75% pour Gazprom et de 25% pour Total dans un premier temps) au sein d'une société commune qui sera seulement "propriétaire de l'infrastructure" de l'exploitation gazière.

ESSILOR +4,19% à 91,80 euros

Le titre était recherché après l'annonce d'un chiffre d'affaires semestriel en croissance de 8,3% à 1,476 milliard d'euros, supérieur aux attentes de plusieurs analystes.

"Avec une telle publication, Essilor devrait être en mesure de battre" sa prévision d'une croissance organique de 5 à 6% sur l'exercice, ont prédit les analystes de Raymond James, qui disent espérer aussi un effet positif sur la marge du premier semestre.

L'OREAL +2,79% à 88,74 euros

Le titre est bien orienté, en attendant la présentation après la clôture des échanges de son chiffre d'affaires du premier semestre. Le groupe vient par ailleurs d'annoncer l'acquisition du numéro trois de la distribution de produits cosmétiques professionnels aux Etats-Unis, Maly's West, pour un montant non précisé.

BMW +2,27% à 48,66 euros

Merrill Lynch a repris sa surveillance du titre, en le recommandant à l'achat.

Pieter Jan Peumans

(c) L'Echo(tél: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610 cnd@mediafin.be)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés