"Les Bourses pourraient se replier de 10 à 15%"

©Lieven Van Assche

"Les Bourses pourraient se replier de 10 à 15%", a indiqué samedi Frédéric Liefferinckx (Leleux AB) lors du " Finance Avenue qui se déroule à Tour & Taxis.

Bruxelles (L'Echo) - Au cours du " Finance Avenue " organisé par les quotidiens L'Echo et De Tijd, et qui se déroule ce samedi à Tour & Taxis à Bruxelles, la société de Bourse Leleux Associated Brokers a présenté les 20 valeurs censées bien performées au cours des 12 prochains mois. Ces valeurs seront abordées dans un article séparé sur notre blog en cours d'après-midi.

En marge de cette présentation, Frédéric Liefferinckx, analyste chez Leleux, a bien voulu commenter le retournement brutal des marchés intervenu juste à la veille de ce week-end. On a observé, explique-t-il, un " intraday swing " au cours de la journée de vendredi. C'est-à-dire un changement d'attitudes dans le chef des investisseurs en cours de journée. C'est la première fois depuis quelque temps qu'un vendredi a été aussi rouge, que l'on a vécu une  débâcle de cette ampleur à la veille d'un week-end.  Pour rappel, les Bourses avaient perdu entre 2 et 3%.
 

Ce retournement brutal, ajoute Liefferinckx, trahit un regain de doutes auprès des opérateurs. Des rumeurs circulent sur une éventuelle scission de la banque britannique RBS, à l'instar du Néerlandais ING. Celles qui ont circulé récemment à propos  de KBC referont certainement surface.

Le secteur financier replonge dans l'incertitude et cela rappelle des moments difficiles encore bien présents dans les esprits.  A côté de cela, la baisse des marchés est en ce moment la bienvenue, après une hausse qui s'est étalée sur plusieurs mois. Frédéric Liefferinck pense que les Bourses  pourraient se replier de 10 à 15%.

Marc Collet

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés