Publicité

Les indices européens clôturent en ordre dispersé

Francfort et Londres étaient également bien orientées avec respectivement des progressions de 0,85% (4.259 points) et 0,64% (3.925 points). Le CAC 40 a clôturé en légère baisse (-0,05%) et Amsterdam à peine plus profondément dans le rouge (-0,33%).

Bruxelles (L'Echo/afp) - Les principales places européennes ont clôturé en ordre dispersé jeudi, après avoir ouvert en légère hausse. Le DJ Stoxx 50 a clôturé en progression de 0,31%. Francfort et Londres étaient également bien orientées avec respectivement des progressions de 0,85% (4.259 points) et 0,64% (3.925 points). Le CAC 40 a clôturé en légère baisse (-0,05%) et Amsterdam à peine plus profondément dans le rouge (-0,33%).

Francfort a progressé par rapport aux premiers échanges, alors que le moral des consommateurs allemands est quasiment stable, selon la dernière enquête de l'institut GfK diffusée jeudi. Les investisseurs londoniens ne semblent pas avoir mal accueilli le recul des ventes de détails en février.

STATS

ALLEMAGNE
Le baromètre de la consommation GfK s'établit à 2,4 points pour avril, contre 2,5 révisés en mars, a annoncé l'institut spécialisé de Nuremberg (sud). "Cela marque un arrêt, du moins pour le moment, de la tendance à la hausse observée depuis octobre 2008 dans le climat de la consommation", note l'institut dans un communiqué.

FRANCE
Le moral des ménages français est resté stable en mars "à un niveau bas", s'établissant à -43 points en données corrigées des variations saisonnières, a annoncé l'Insee jeudi. Le moral des ménages avait touché en juillet un plancher historique à -47 points.

USA
Le produit intérieur brut des Etats-Unis a reculé de 6,3% en rythme annuel au quatrième trimestre 2008, plombé par une chute de l'investissement des entreprises, selon les chiffres définitifs publiés jeudi par le département du Commerce à Washington. Ce chiffre est supérieur de 0,1 point à la deuxième estimation du ministère publiée le mois précédent, mais est bien moins pire que les prévisions des analystes, qui estimaient le repli du PIB à 6,6%. Cette révision n'entraîne pas de changement pour le chiffre de la croissance de l'économie américaine sur l'ensemble de l'année 2008, qui aura donc été de 1,1%, son niveau le plus faible depuis 2001.

GB
Les ventes de détail ont fortement reculé en février au Royaume-Uni et ne progressent plus que de 0,4% sur un an, selon les chiffres communiqués jeudi par l'Office national des statistiques (ONS), surprenant les économistes par leur faiblesse. Les ventes ont baissé de 1,9% sur le mois, en données ajustées des variations saisonnières, après une hausse de 0,8% (révisée à la hausse) en janvier, selon l'ONS. Les économistes s'attendaient à une baisse de 0,4% sur le mois et à une progression de 2,5% sur l'année, selon une compilation réalisée par la banque Calyon.

VALEURS

VOLKSWAGEN +7,61% à 255 euros
Le premier constructeur automobile européen a connu jeudi une nouvelle séance en forte hausse. La veille, le titre avait déjà pris plus de 10% à la clôture, après que Porsche, son principal actionnaire, avait annoncé un accord avec un consortium bancaire pour 10 milliards d'euros de crédit.

COMMERZBANK +6,54% à 4,07 euros
Commerzbank a poursuivi jeudi sur sa lancée haussière. Mercredi, le titre de la banque avait engrangé plus de 15%.
Selon un opérateur de marché, les investisseurs espèrent une fusion de sa filiale hypothécaire en difficulté EuroHypo avec Hypo Real Estate une fois que cette dernière sera nationalisée.

H&M -3,51% à 316,50 SEK
Le géant suédois de l'habillement H&M a vu son bénéfice net baisser de 12,4% au premier trimestre à 2,577 milliards de couronnes suédoises (235,8 millions d'euros), affecté par la dépréciation de la devise suédoise, et malgré un chiffre d'affaires en hausse de 18%.

WENDEL -5,03% à 19,56 euros
Les investisseurs ont salué la démission de Jean-Bernard Lafonta, président du directoire dont la gestion était de plus en plus contestée par des actionnaires familiaux. La société d'investissement Wendel a annoncé un bénéfice net divisé par 5,5 en 2008, à 158 millions d'euros, en raison de dépréciations d'actifs de 555 millions et d'un montant de cessions moindre que celui dégagé en 2007.

BHP BILITON +3,62% à 1.459 pence
RIO TINTO +7,19% à 2.378 pence
Le premier groupe minier mondial, BHP Billiton, a indiqué jeudi qu'il allait supprimer 400 emplois supplémentaires en Australie tandis que son rival Rio Tinto a annoncé la fermeture temporaire d'une aciérie, en raison de la baisse de la demande en matières premières.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés