Les indices européens et les valeurs auto clôturent au ralenti

Bruxelles (l'echo) - Les principales places financières du Vieux Continent ont entamé la dernière séance de la semaine dans le rouge et ont poursuivi sur la même tendance jusqu’à la clôture. Les commandes industrielles dans la zone euro ont  baissé de 3,6% en décembre par rapport au mois précédent, soit davantage que ce qu'anticipaient les économistes, ce qui a sans doute contribué à la morosité générale. Le secteur énergétique après une sixième semaine consécutive de hausse des stocks de brut était particulièrement malmené, même constat en ce qui concerne les valeurs automobiles.

Concrètement,à l'issue de la séance, le CAC 40 enregistrait une perte de 0,71% à 4.824,55 points. A Londres,le Footsie reculait de 0,76% à 5.918,60 points. Le DAX de Francfort perdait 1,43% à 6.806,29 points, tandis qu'à Amsterdam, l'AEX limitait les pertes avec une légère baisse de 0,33% à 451,63 points.

VALEURS A SUIVRE CE VENDREDI

RENAULT -5,09% à 69,71 euros
PEUGEOT -3,51% à 50,80 euros
L'ensemble des valeurs automobiles étaient en baisse à Paris après l'annonce par Michelin d'une hausse des prix de ses pneus pour poids lourds en Europe continentale "en raison de l'augmentation du coût des matières premières".


ARCELORMITTAL +0,83% à 51,94 euros
THYSSENKRUPP +1,20% à 36,28 euros
-Le numéro un mondial de l'acier a indiqué qu'il détenait actuellement 4% de son capital en autocontrôle, ce qui représente une valeur de 2,86 milliards d'euros, suite à l'avancée de programmes de rachats d'actions, dont un vient de s'achever.
ArcelorMittal a en effet lancé deux programmes de rachats d'actions, l'un d'un montant d'un milliard de dollars et l'autre portant sur 44 millions d'actions.
Le premier vient de s'achever suite à l'acquisition annoncée mercredi par le groupe de 25 millions de ses propres actions auprès de Carlo Tassara International, holding de l'homme d'affaires franco-polonais Roman Zaleski, pour 1,165 milliard d'euros.
- La veille, le titre avait fortement profité de la hausse des prix de l'acier, Thyssenkrupp progressait ce vendredi pour les mêmes raisons


RWE -5,77% à 80,08 euros
- Le numéro deux allemand de l'énergie a fait état d'une perte au quatrième trimestre à cause d'une dépréciation de ses actifs dans l'eau aux Etats-Unis. Sur l'année, son bénéfice net, plombé par des facteurs exceptionnels, a chuté de près de 31%.
-Le groupe d'énergie a également indiqué qu'il allait demander en avril à l'assemblée générale de ses actionnaires l'autorisation d'augmenter son capital de jusqu'à 20%, d'après des déclarations de son directeur financier Rolf Pohlig.
-Eon, son principal concurrent perdait également du terrain.

HYPO REAL ESTATE
-La banque immobilière allemande, ébranlée par la crise du "subprime" et dont l'action est en chute libre, cherche des investisseurs à long terme,  d'après le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung de ce vendredi.
-La banque aurait demandé à l'américain JP Morgan de chercher pour elle des investisseurs, qu'il s'agisse de fonds ou même d'un concurrent qui prendrait une participation minoritaire, indique le journal.

GLAXOSMITHKLINE -2,20% à 1120 pence
-L'agence européenne du médicament a recommandé l'autorisation du premier vaccin pour humains contre la grippe aviaire causée par le virus H5N1, le Prepandrix du numéro un britannique de la pharmacie GSK.

ALITALIA -1,33% à 0,65 euros
AIR-France KLM -1,81% à 17,90 euros
-La petite compagnie aérienne italienne Air One a refusé de commenter des informations de presse publiées ce vendredi  selon lesquelles elle pourrait lancer sa propre offre d'achat sur Alitalia.

LAGARDERE -0,42% à 51,73 euros
- Le groupe médiatique français a acquis 53,38% de Doctissimo pour un peu plus de 70 millions d'euros dans le cadre de sa stratégie de renforcement dans internet, notamment dans les segments du féminin et de la santé.

 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés