Publicité

Les indices européens profitent d'un secteur automobile dopé par DaimlerChrysler

Le secteur automobile a d'ailleurs signé la meilleure progression sectorielle du jour avec un gain de 1,8% pour le compartiment.

(l'écho) Les marchés boursiers européens ont terminé la semaine sur une note positive, les indices profitant de la bonne tenue du secteur automobile dans le sillage de la forte progression de DaimlerChrysler. Le secteur a d'ailleurs signé la meilleure progression sectorielle du jour avec un gain de 1,8% pour le compartiment selon l'indice DJ Stoxx 600 de référence.

L'agenda statistique a été réduit à peau de chagrin. Aucune statistique américaine n'a été publiée.

L'indice DJ Euro Stoxx 50 a terminé la séance sur un gain de 0,45% à 3821,46 points. Londres a progressé de 0,57%, Francfort et Amsterdam de 0,50% et Paris de 0,48%.

VALEURS :

DAIMLERCHRYSLER +3,23% à 49,55 euros

- Le constructeur automobile germano-américain DaimlerChrysler a bien réagi vendredi à l'annonce de la cession d'une part de 7,5% dans EADS à un consortium d'investisseurs pour 1,5 milliard d'euros, aboutissement de longs mois de négociations.

- DaimlerChrysler a vendu cette part, dont il avait annoncé son intention de se défaire depuis un certain temps déjà, à un consortium d'investisseurs publics et privés, a-t-il précisé, mais garde les droits de vote attachés à ces titres. Le constructeur aura ainsi à l'avenir, et ce au moins jusqu'à 2010, 15% du capital et 22,5% des droits de vote d'EADS.

- L'incertitude qui pesait sur la composition du capital d'EADS côté allemand est ainsi levée, à la satisfaction non seulement du gouvernement allemand, mais aussi des investisseurs.

- Par ailleurs, Citigroup a relevé sa recommandation sur DaimlerChrysler à " acheter " contre " conserver ". L'objectif de cours est relevé dans la foulée d'un tiers à 60 euros.

ALCATEL-LUCENT -0,10% à 10,14 euros

- L'action Alcatel-Lucent a finalement clôturé sur un léger repli, nettement en dessous de ses plus hauts du jour, les analystes se montrant partagés entre la trésorerie moins dégradée que prévu de l'équipementier, les 1,7 milliard d'euros de synergies prévues sur trois ans - incluant 12.500 suppressions d'emplois -, et des résultats 2006 en baisse.

- Le titre a gagné 4,24% en séance à 10,58 euros.

- L'action Alcatel avait perdu 8,49% le 23 janvier, le groupe douchant les investisseurs en révélant que son chiffre d'affaires avait chuté de 16% sur les trois derniers mois de l'année.

Alcatel a plusieurs fois effectué ce genre d'annonce tardive, alors que l'usage est d'avertir la Bourse plut tôt, en cours de trimestre, lorsque la marche des affaires déçoit fortement.

Par ailleurs, Alcatel-Lucent a confirmé vendredi la suppression de 12.500 emplois en trois ans (2007-2009), un chiffre proche des anticipations.

- Selon Yves Marçais, stratégiste boursier chez Global Equities, "ce qui fait bouger Alcatel, c'est la confirmation de son plan de licenciements, qui valide les informations de presse, avec un objectif d'économies de 1,7 milliard d'euros sur trois ans".

OLYMPIQUE LYONNAIS +0,83% à 24,2 euros

- L'action de l'Olympique lyonnais, quintuple champion de France de football, a bondi vendredi lors de son entrée à la Bourse de Paris, le titre gagnant 3,21% à 24,77 euros, vingt minutes après le début de la cotation. Le titre a ensuite poursuivi sa progression pour prendre jusqu'à 8,33% à 26 euros.

- A l'issue de la souscription, le prix avait été fixé à 24 euros, dans le haut de la fourchette de 21 à 24,40 euros. Le club a créé 3,6 millions d'actions, pour une valeur de 88,4 millions d'euros environ et peut en créer 500.000 de plus d'ici le 9 mars.

- L'offre a fait "un tabac en Angleterre", a déclaré le président de l'OL Jean-Michel Aulas dans un entretien au site internet de l'OL, olweb.fr.

- De source proche du dossier, environ un tiers des 139 investisseurs institutionnels qui ont souscrit seraient britanniques. Seulement 10% de la souscription avait été réservée aux particuliers qui ont été 14.000 à demander des actions.

VESTAS +10,23% à 291 couronnes danoises

- Le fabricant danois d'éoliennes Vestas Wind Systems, leader mondial du secteur, a révisé vendredi à la hausse ses attentes pour l'exercice 2006.

- La direction prévoit une marge d'exploitation de 5,2% contre 5,0% précédemment et un chiffre d'affaires de 3,85 milliards d'euros contre 3,70 milliards prévus antérieurement.

- Cette hausse du chiffre d'affaires s'explique notamment par un développement des commandes plus efficace au 4e trimestre 2006, souligne le communiqué.

- Le groupe, qui publiera ses résultats annuels le 20 mars, a en revanche maintenu ses prévisions pour 2007, tablant toujours sur un chiffre d'affaires d'environ 4,5 milliards d'euros et une marge Ebit de 7 à 9%.

BOURBON +5,83% à 46,87 euros

- Bourbon a séduit les analystes en affichant une croissance impressionnante (35,8%) de sa principale activité, les services maritimes offshore, en 2006. Les spécialistes du secteur tablent par ailleurs sur des perspectives favorables pour 2007.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés