Les inquiétudes sur la Grèce persistent

©Bloomberg

Mercredi, le Financial Times a affirmé qu'Athènes souhaitait que la Chine achète des obligations de l'Etat grec pour une somme pouvant aller jusqu'à 25 milliards d'euros, ce que les autorités grecques ont ensuite démenti.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés