Publicité

Les marchés européens se replient suite à un indice Ifo décevant

(L'Echo) Après avoir amorcé un léger regain au début d'une séance marquée par une pluie de résultats, les places européennes sont entrées dans le rouge ce jeudi à mi-séance, suite à la publication d'un indice Ifo plutôt décevant.

Vers 13h10, le CAC 40 était en baisse de 1,05% à 5.775,98 points, le DAX de 0,80% à 7.631,37 points, l'AEX de 0,73% à 542,89 points. Le Footsie perdait quant à lui 0,56% à 6.418,10 points. Le DJ Stoxx 50 se repliait de 0,82% à 3 ?810,01 points.

Le baromètre de l'institut de conjoncture allemand Ifo, qui mesure le moral des chefs d'entreprise, a baissé à 106,4 points en juillet, conformément aux attentes des économistes.

VALEURS

PERNOD RICARD -4,20% à 154,17 euros

L'action Pernod Ricard subit des prises de bénéfices après une petite déception sur la croissance interne du groupe au second semestre (9,1%), moins forte qu'espéré, et que le léger relèvement des prévisions n'a pas effacé. Selon les analystes d'Oddo, le consensus prévoyait une croissance plus forte, de 9,5% sur l'ensemble de l'exercice. Côté bénéfices, Pernod-Ricard a prévu pour cet exercice 2006/2007, terminé fin juin, "une croissance du résultat net courant part du groupe, à taux de change constant, légèrement supérieure à l'objectif initial de +20%".

PUBLICIS -1,63% à 32,00 euros

L'action Publicis reculait modestement jeudi après le léger abaissement de son objectif de croissance 2007, que le groupe a expliqué par des problèmes conjoncturels.

Publicis n'affiche au premier semestre qu'un bénéfice net quasi stable (+1%), ce qui l'amène à revoir son objectif de croissance organique pour 2007 à la baisse, tablant sur 4-5% contre 5% auparavant.

RENAULT -2,92% à 104,94 euros

Le titre du constructeur automobile restait bien orienté jeudi, profitant de ses résultats net et opérationnel meilleurs que prévu au premier semestre, malgré le recul de la contribution de Nissan, ainsi que de la hausse de sa marge opérationnelle. Renault a dégagé un bénéfice net de 1,317 milliard d'euros sur les six premiers mois de l'année, en recul de 20,6% par rapport à la même période de 2006, mais supérieur aux attentes des analystes interrogés par l'agence Thomson Financial, qui tablaient sur 1,2 milliard.

GEMALTO -6,32% à 17,94 euros

Le analystes sanctionnent la baisse du chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2007 du leader mondial de la sécurité par carte à puces, sur fond de rivalité très forte dans les cartes SIM d'entrée de gamme, en téléphonie mobile. Gemalto a réalisé au deuxième trimestre un chiffre d'affaires pro forma en recul de 10% à 397,8 millions d'euros, plombé par son activité principale, la téléphonie mobile.

VIVENDI +0,12% à 32,31 euros

Le groupe de médias et télécommunications a fait état hier de ventes plus élevées que prévu au deuxième trimestre, soutenues par une bonne surprise sur sa filiale de téléphonie mobile SFR. Le groupe français a enregistré au deuxième trimestre un chiffre d'affaires de 5,203 milliards d'euros, en hausse de 7,4% sur un an (+9% à taux de change constant) et supérieur aux attentes.

THOMSON -12,29% à 12,35 euros

L'action Thomson plongeait jeudi matin, affectée par l'absence de prévisions chiffrées pour l'année 2007, alors que la marche des affaires a nettement déçu au premier semestre dans les activités de coeur de métier et surtout l'activité "Broadcoast", selon les analystes. Thomson table sur une "forte progression de son résultat net" en 2007 et sur une "croissance soutenue" du chiffre d'affaires, à taux de change constant, dans ses activités numériques et électroniques, mais sans précisions chiffrées, alors que la marche des affaires a profondément déçu au premier semestre.

EADS -1,99% à 22,91 euros

Le groupe européen d'aéronautique et de défense accuse une baisse moins forte qu'attendu de son bénéfice net au premier semestre et tablant toujours sur un bénéfice d'exploitation (EBIT) "à peu près stable" sur l'année. EADS a vu son bénéfice net chuter de 93% au premier semestre, à 71 millions d'euros, contre 1,056 milliard d'euros sur la même période en 2006, un peu moins que prévu par les analystes du Crédit Mutuel CIC qui tablaient sur une perte de 25 millions d'euros.

BT -2,69% à 319,41 pence

Le groupe de télécommunications annonce des résultats de premier trimestre positifs, en ligne avec les prévisions des analystes. En revanche, le groupe a présenté des ventes d'internet à haut débit en nette augmentation, mais au prix de dépenses de capital élevées, estiment les spécialistes.

CADBURY -1,14% à 609,00 pence

Le titre du groupe alimentaire recule à la suite d'un objectif de prix du titre en baisse par Panmure Gordon à 650 pence contre 750 auparavant. L'analyste a expliqué que la prévision à 750 pence était dans l'optique où le groupe américain Kraft lancerait une offre sur Cadbury. Or avec le rachat de la branche biscuit de Danone par l'américain, cette perspective s'éloigne.

ROLLS-ROYCE -2,64% à 516,50 pence

Le motoriste annonce un net recul de son bénéfice net part du groupe, divisé par deux à 306 millions de livres (457 millions d'euros) au premier semestre mais un chiffre d'affaires en hausse de 5,9% à 3,591 milliards de livres. Des résultats attendus par les analystes en raison de la hausse des prix des matières premières, de la faiblesse du dollar et du problème de la société avec ses fonds de retraite.

ROYAL DUTCH SHELL 2,29% à 2.014 pence

La compagnie pétrolière anglo-néerlandaise enregistre une hausse de 18% de son bénéfice net part du groupe au deuxième trimestre, voyait son cours grimper malgré un léger recul de la production.

DAIMLER CHRYSLER +0,64% à 67,29 euros

Le groupe automobile profite de ses bons résultats annoncés mercredi. Sa filiale haut de gamme Mercedes Car Group a ainsi quasiment multiplié par deux son bénéfice d'exploitation au deuxième trimestre à 1,2 milliard d'euros contre 690 millions sur la même période l'an dernier. JP Morgan a relevé sa recommandation sur le titre a "surpondérer" et confirmé son objectif de cours à 75 euros.

E.ON +1,07% à 118,08 euros

Le géant allemand de l'énergie va investir 100 millions d'euros dans une société commune avec le leader de l'enveloppe de bâtiment Schüco qui fabriquera des composants pour panneaux solaires, a annoncé Schüco jeudi.

SIEMENS -2,91% à 96,80 euros

Le groupe a annoncé la veille la vente de sa filiale d'équipements automobiles VDO à son compatriote Continental pour 11,4 milliards d'euros, un prix décevant pour les investisseurs. Il a également racheté la filiale de diagnostique médical américaine Dade pour 7 milliards d'euros, soit quatre fois le chiffre d'affaires, un prix jugé cette fois bien trop élevé.

AREVA +0,59% à 810,31 euros

Le groupe nucléaire français Areva est sur le point de remporter en Chine le plus gros contrat de son histoire, avec deux réacteurs nucléaires de troisième génération EPR, plus d'un an après un revers dans ce pays face à l'américain Westinghouse. Le contrat pourrait approcher les 6 milliards d'euros, sachant que le coût d'un EPR est évalué à environ trois milliards d'euros.

Vincent Georis

(c) L'Echo (tel: +32 2 423 17 67; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés