Les marchés ont déchanté après JPMorgan

©Photo News

Ce sont les propos prudents du CEO de la banque américaine JPMorgan Chase qui ont refroidi le moral des investisseurs. Les résultats, eux, étaient supérieurs aux attentes. Le secteur financier a bu la tasse, notamment à Bruxelles où KBC a reculé de 3,69%.

  • La zone euro a dégagé un excédent commercial de 4,8 milliards d'euros en novembre, en recul par rapport au mois précédent où il avait atteint 6,6 milliards d'euros, selon des statistiques publiées vendredi, alors que les inquiétudes sur l'impact de l'euro fort grandissent. Le chiffre d'octobre a ainsi été révisé à la baisse, après une première estimation parlant d'un excédent de 8,8 milliards d'euros, selon un communiqué de l'office européen des statistiques Eurostat. Cette dégradation survient alors que la vigueur du taux de change de l'euro suscite des inquiétudes.
  • L'inflation dans la zone euro a accéléré en décembre, à 0,9% sur un an, atteignant son plus haut niveau depuis dix mois, a confirmé vendredi l'office européen des statistiques Eurostat dans une deuxième estimation. Il faut remonter à février 2009 pour trouver un taux d'inflation plus élevé, de 1,2%.
  • Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont augmenté de 0,1% en décembre, portant l'inflation sur l'ensemble de l'année 2009 à 2,7%, selon des chiffres publiés vendredi par le département du Travail.
  • L'activité manufacturière dans la région de New York s'est accélérée fortement en janvier, selon l'indice Empire State publié lundi. Cet indice élaboré par la banque centrale (Fed) a gagné onze points pour s'établir à 15,9 points, alors que les analystes pensaient qu'il ne remonterait qu'à 12.
  • La production industrielle des Etats-Unis a augmenté pour le sixième fois d'affilée en décembre, essentiellement grâce à un froid inhabituel ayant dopé le secteur énergétique, a indiqué vendredi la banque centrale américaine. La production des entreprises industrielles du pays a progressé de 0,6% par rapport à novembre (données corrigées des variations saisonnières), soit autant que le prévoyaient les analystes.
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés