Publicité

Les marchés sonnés par les chiffres de la récession

©Photo News

A la clôture, le CAC 40 perdait 0,94% à 2.902,31 points, le DAX 0,63% à 4.322,50 points, le Footsie 1,58% à 3.930,52 points et l'AEX 0,64% à 227,39 points. Le DJ Stoxx 50 reculait de 0,49% à 1.872,38 points. L'économie de la zone euro a reculé de 1,6% au quatrième trimestre 2008 par rapport au trimestre précédent, a indiqué Eurostat, qui avait d'abord estimé le recul à 1,5%.

Bruxelles (L'Echo) - Les marchés européens ont clôturé en baisse ce mardi, dans le sillage de Wall Street, plombées par les valeurs bancaires et énergétiques, mais aussi par l'annonce d'une contraction du PIB en zone euro plus importante que prévu. L'économie de la zone euro a reculé de 1,6% au quatrième trimestre 2008 par rapport au trimestre précédent, a indiqué Eurostat, qui avait d'abord estimé le recul à 1,5%.

A la clôture, le CAC 40 perdait 0,94% à 2.902,31 points, le DAX 0,63% à 4.322,50 points, le Footsie 1,58% à 3.930,52 points et l'AEX 0,64% à 227,39 points. Le DJ Stoxx 50 reculait de 0,49% à 1.872,38 points.

VALEURS

DEUTSCHE BANK -4,11% à 33,51 euros
ING -5,64% à 5 euros
BARCLAYS -8,63% à 157,70 pence
Les valeurs financières reculent après les dernières estimations du Fonds monétaire international (FMI) selon lesquelles les avoirs "toxiques" des banques et des compagnies d'assurance du monde entier pourraient atteindre à terme 4.000 milliards de dollars.

TOTAL -1,18% à 36,56 euros
ROYAL DUTCH SHELL -2,63% à 1.482 pence

Le recul du brut a pesé sur les valeurs énergétiques.

BNP PARIBAS -2,99% à 33,85 euros
L'Etat français est devenu fin mars le premier actionnaire de BNP Paribas après la souscription, par la Société de prise de participation de l'Etat (SPPE), de 17,03% du capital de la banque française, a annoncé mardi l'Autorité des marchés financiers (AMF). Cette prise de participation fait suite à la souscription par la SPPE de plus de 187 millions d'actions de préférence sans droit de vote, émises par BNP Paribas pour un montant de 5,1 milliards d'euros, selon l'AMF. L'Etat français est désormais le premier actionnaire de BNP Paribas, devant Axa (4,83%), mais il ne dispose pas de droit de vote.

AIR FRANCE-KLM -3% à 7,78 euros
La compagnie aérienne a annoncé mardi un trafic passagers en recul de 9,4% au mois de mars, ramenant son coefficient d'occupation de 81% en mars 2008 à 75,5% cette année. Le groupe a également fait état d'un trafic cargo en baisse de 19,2% sur la même période pour un coefficient de remplissage de 61,4%.

COMMERZBANK -3,58% à 4,30 euros
Selon le Handelsblatt de mardi, la deuxième banque allemande pourrait céder sa filiale spécialisée dans les financements immobiliers Eurohypo et l'ensemble de ses activités en Europe de l'est. En échange, elle espère obtenir rapidement l'aval de la Commission européenne sur la deuxième tranche du paquet d'aide de l'Etat allemand, portant sur une injection de capital de 10 milliards d'euros. L'an passé, la banque avait déjà reçu 8,2 milliards d'argent frais. Une rencontre est encore prévue avant Pâques entre les responsables européens et ceux de l'établissement, assure le journal économique citant des sources proches du gouvernement.

VALLOUREC -4,66% à 75,46 euros
Le fabricant de tubes en acier sans soudure va proposer à l'assemblée générale des actionnaires du groupe, qui se tient le 4 juin, le versement d'un dividende de six euros par action, ce qui reviendra à distribuer un tiers (33,2%) du bénéfice net part du groupe. Ce chiffre est "inférieur à notre attente d'un niveau stable de 7 euros mais conforme aux attentes du consensus (médiane 6 euros)", souligne Jean-Luc Romain, analyste chez CM-CIC Securities.


Vincent Georis
vincent.georis@lecho.be
(C) - L'Echo

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés