Les propos de Trichet confortent l'euro

Le dollar était en baisse jeudi face à l'euro, toujours soutenu par les propos du président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet, qui laissent présager de nouveaux relèvements des taux d'intérêt en zone euro.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro valait 1,2664 dollar, contre 1,2659 mercredi à 21H00 GMT. La monnaie européenne s'échangeait à 145,55 yens pour un euro, contre 145,43 mercredi. Le yen baissait aussi à 114,94 yens pour un dollar, contre 114,86 la veille. Le marché reste prudent à l'égard de la monnaie japonaise, qui a bénéficié en début de semaine de l'annonce d'une prochaine hausse des taux de la Banque du Japon. "L'euro a progressé à Tokyo car les cambistes ont acheté la monnaie pour couvrir leur position à court terme (après) les remarques du gouverneur de la Banque centrale européenne", a déclaré Mamoru Ashimoto, responsable des marchés de capitaux chez Shinsei Bank. Jean-Claude Trichet a estimé mercredi devant la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen que la BCE pourrait procéder à de nouvelles hausses des taux en zone euro, qui sont pour l'heure fixés à 2,75%. La BCE "agira à tout moment" si elle juge la stabilité des prix en danger, a-t-il dit, estimant que la croissance économique reste solide dans la zone euro, et l'inflation élevée. En France, l'Insee a publié jeudi des prévisions encourageantes estimant que l'économie française évolue à un "rythme de croisière" qui devrait lui assurer une croissance de 2% de son PIB à la fin de l'année. Les opérateurs attendent la réunion de la Réserve Fédérale américaine les 28 et 29 juin. Le marché a intégré une hausse des taux d'un quart de point, à 5,25%, et s'interroge sur de nouvelles augmentations en août.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés