Les résultats d'entreprises soutiennent les marchés d'actions européens

Bruxelles (L'Echo) Après avoir évolué en hausse en première partie de séance en réaction à une série de publications d'entreprises bien accueillies, les marchés d'actions européens ont ralenti la cadence dans le courant de l'après-midi. En cause: un regain d'inquiétude sur l'immobilier espagnol et les tensions inflationnistes aux Etats-Unis. Malgré tout, les indices continuent à flirter avec leurs plus hauts niveaux de ces six dernières années.

La publication aux Etats-Unis d'un chiffre meilleur que prévu sur l'emploi, a ravivé les craintes de tensions sur les salaires évoquées la veille par le "Livre Beige" de la Réserve fédérale américaine (Fed). Toujours au rayon macroéconomique, le moral des consommateurs allemand s'est nettement amélioré en avril, prouvant que la hausse de la TVA n'a eu qu'un effet passager sur la consommation, avec un baromètre GFK qui est monté à 5,5 points contre 4,4 points le mois précédent.

L'indice DJ Stoxx 50 a fini stable (+0,08%) à 3878,72 points. Francfort a gagné 0,60% et Francfort 0,12%. A l'inverse, Amsterdam a cédé 0,24% et Paris 0,05%.

VALEURS:

ABB +4,97% à 24,3 francs suisses

- Le groupe helvético-suédois ABB a annoncé jeudi avoir réalisé au premier trimestre un bénéfice net multiplié par 2,6, à 537 millions de dollars, contre 204 millions un an plus tôt (pro forma).

- Le chiffre d'affaires a progressé de 21% sur un an à 6,215 milliards de dollars, tandis que les entrées de commandes ont crû de 26% à 8,639 milliards.

- Le groupe indique avoir dégagé un bénéfice d'exploitation (Ebit) record, de 822 millions d'euros, en hausse de 67%. Sa marge d'exploitation pour le trimestre a été de 13,2%, contre 9,6% un an plus tôt.

- Fin mars, son carnet de commandes s'élevait à 8,64 milliards de dollars, en hausse de 26% sur un an.

- Pour l'ensemble de l'année ABB estime qu'il continuera à bénéficier d'un environnement favorable et juge que ses commandes continueront à progresser fortement, mais un peu moins vite qu'en 2006.

BAYER +1,16% à 51,38 euros

- Le groupe de chimie-pharmacie allemand Bayer a vu son bénéfice net plus que quadrupler au premier trimestre à 2,8 milliards d'euros, grâce à deux grosses cessions réalisées récemment, selon des chiffres provisoires publiés jeudi. Le net s'affichait sur la même période l'an dernier à 600 millions d'euros.

- Bayer ne devait pas publier ses résultats initialement jeudi. Mais la loi allemande oblige les groupes à publier leurs chiffres quand ils sont très supérieurs aux attentes des analystes.

- Sur la période, le bénéfice d'exploitation (Ebit) avant exceptionnels a bondi de 17% à 1,4 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires en hausse de 24% à 8,3 milliards.

- Les chiffres ont été tirés par l'intégration du laboratoire Schering, racheté l'an dernier, mais surtout par un gain exceptionnel de 2,2 milliards d'euros tiré de la cession de l'activité de diagnostics et de la filiale de métaux spéciaux H.C. Starck.

- Le groupe confirme dans la foulée les objectifs 2007 publiés au début de l'année. Il mise sur une hausse du chiffre d'affaires et de l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté des éléments exceptionnels de "plus de 10%".

CELESIO +7,76% à 55,02 euros

- Le gestionnaire de pharmacies allemand Celesio a annoncé jeudi qu'il allait acquérir 90% du capital du spécialiste néerlandais de la vente par internet DocMorris, pour un montant non divulgué. Les 10% restants restent aux mains de la direction de DocMorris.

- Les deux parties ont décidé de garder le silence sur le montant de l'opération. A titre indicatif, DocMorris, qui vend des médicaments par internet et gère un réseau de pharmacies à bas coûts, a réalisé sur l'exercice 2006 un chiffre d'affaires de 172 millions d'euros.

- Le secteur de la gestion de pharmacies est actuellement en pleine effervescence. Le fonds KKR a fait main basse cette semaine sur le britannique Alliance Boots avec un membre de la direction du groupe de pharmacies et parapharmacies pour 11,01 milliards de livres (16,2 milliards d'euros). Celesio avait regardé le dossier et envisagé une contre-offre selon la presse économique allemande.

FRANCE TELECOM +3,20% à 21,63 euros

- France Télécom a publié au premier trimestre 2007 d'un chiffre d'affaires en petite hausse de 1,8% sur un an mais supérieur aux attentes du marché, grâce notamment à la bonne résistance de la téléphonie fixe en France.

CAP GEMINI -1,53% à 57,20 euros

- Cap Gemini a profité de la progression plus forte que prévu de ses ventes sur les trois premiers mois de l'année, en hausse de 18,5% sur un an, et du relèvement d'un point de son objectif de croissance du chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année.

ELECTROLUX -6,91% à 175 couronnes suédoises

- Le titre Electrolux a dévissé ce jeudi après l'annonce de ses résultats.

- Le groupe d'électroménager suédois Electrolux a présenté jeudi des résultats contrastés pour le premier trimestre, en raison de la poursuite de son plan de restructuration.

- Le bénéfice net est en repli de 39% à 492 millions de couronnes suédoises (53,64 millions d'euros). Mais en excluant les éléments affectant les comparaisons (opérations de restructuration l'an dernier), le bénéfice s'inscrit en hausse de 30,5%.

SODEXHO ALLIANCE +4,28% à 57,72 euros

- Le groupe de restauration collective Sodexho a réalisé au premier semestre 2006/2007 un bénéfice net en forte hausse de 24,2% à 198 millions d'euros.

Publicité
Publicité

Echo Connect