Les transporteurs aériens reculent en Bourse

Les actions des principales compagnies aériennes européennes reculaient toutes jeudi en Bourse, après la découverte par la police britannique d'un complot visant à faire exploser des avions de ligne entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

(afp) Vers 10H30, British Airways cédait 4,55% à 372,25 pence, EasyJet reculait de 3,73% à 407 pence et Ryanair lâchait 3,78% à 7,25 euros. En Europe continentale, Air France KLM abandonnait 3,34% à 19,02 euros, Iberia perdait 1,55% à 1,90 euro et Lufthansa 3,07% à 14,20 euros. Les Bourses européennes reculaient en général, Londres perdant 1,79%, Francfort 2,39% et Paris 1,48%. "Les attentats ont été déjoués et ce n'est probablement pas ça qui fait baisser le CAC 40, mais plus probablement les craintes de ralentissement économique aux Etats-Unis", a commenté un courtier parisien. Selon lui, les attentats pèsent surtout sur le cours des transporteurs aériens, alors que le chiffre d'affaires trimestriel d'Air France KLM, publié jeudi, était "plutôt meilleur qu'attendu". Air France-KLM a annulé jeudi tous ses vols vers Londres jusqu'à 14H00. British Airways a annulé jeudi jusqu'à 16h00 tous ses vols nationaux et européens au départ et à destination de l'aéroport de Londres-Heathrow. La compagnie essuie de gros retards dans ses opérations et conseille aux passagers qui n'ont pas besoin de voyager aujourd'hui de rester chez eux. Virgin Atlantic a pour sa part conseillé à ses clients d'arriver très en avance à l'enregistrement. Sur les vols au départ du Royaume-Uni, les bagages à main ont été limités au minimum et tout matériel électrique et électronique, comme les téléphones portables, les appareils de photo et caméras numériques, les ordinateurs et les lecteurs MP3, doit désormais être enregistré en soute.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés