New York finit en baisse

La Bourse de New York a terminé en baisse mercredi, l'indice du Dow Jones perdant 0,68% tandis que le Nasdaq a reculé de 1,69%, sur fond de prises de bénéfices. Au terme des échanges, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a cédé 76,20 points à 11.151,82 points et l'indice composite du Nasdaq 37,09 points à 2.153,34 points.

(afp) L'indice élargi Standard and Poor's 500 a lâché 0,72% (-9,28 points) à 1.270,91 points. Plusieurs analystes ont souligné mercredi la prudence des investisseurs sur les marchés en raison d'inquiétudes géopolitiques.

"Des tirs de missiles en Corée du Nord ont provoqué des regains de tensions", ont indiqué les analystes de Briefing.com.

Pour Michael Malone, chez SG Cowen, les marchés ont surtout reculé "en raison de prises de bénéfices après les gains de lundi".

Seule statistique de la journée, les commandes industrielles aux Etats-Unis ont progressé de 0,7% en mai par rapport à avril, une hausse supérieure aux attentes des analystes, qui tablaient sur une progression de 0,1%.

"La publication de cet indicateur a précipité la baisse des marchés, car il plaide en faveur de futurs relèvements de taux par la Réserve fédérale américaine", a souligné Peter Cardillo, chez SW Bach.

Il a également provoqué une tension des taux longs, a-t-il ajouté.

"Des craintes concernant l'inflation ont aussi pesé sur les marchés", a souligné Al Goldman, chez AG Edwards.

L'institut américain ADP a en effet pronostiqué mercredi que les créations d'emplois pour le mois de juin, qui seront publiées vendredi, pourraient avoir augmenté davantage que prévu, un nouvel argument plaidant en faveur de nouveaux relèvements de taux, selon les analystes de Briefing.com.

Les prix du pétrole ont par ailleurs battu à New York un nouveau record historique, portés par les tensions géopolitiques et les inquiétudes sur l'approvisionnement en essence aux Etats-Unis, clôturant à 75,19 dollars.

Parmi les valeurs en vue, le groupe automobile General Motors est resté stable (+0,03%) à 29,42 dollars, après avoir publié lundi un recul de ses ventes de 26% par rapport à juin 2005.

Le conseil d'administration du groupe doit se réunir vendredi pour examiner l'offre du français Renault et son allié japonais Nissan d'ouvrir des discussions en vue d'une alliance. Calyon Securities a relevé sa recommandation sur le titre GM, soulignant les éléments positifs qu'aurait cette éventuelle alliance à trois.

Le groupe américain de télécoms ATT a perdu 0,11% à 27,90 dollars, malgré un relèvement de recommandation par Bank of America Securities, passée à "acheter" contre "neutre".

Le numéro un mondial des logiciels Microsoft a cédé 1,48% à 23,35 USD. Les experts en concurrence des pays de l'UE ont soutenu lundi la Commission européenne, qui souhaite infliger au groupe de nouvelles amendes pour n'avoir toujours pas respecté sa condamnation de 2004 pour abus de position dominante.

Le deuxième groupe de casinos au monde, MGM Mirage a perdu 1,42% à 40,25 USD, le groupe Hilton Hotels Corporation 2,12% à 27,75 USD et Trump Entertainment Resorts a cédé 3,91% à 19,50 USD, alors que plusieurs casinos de la ville de jeux Atlantic City (New Jersey, est) ont été contraint mercredi de cesser leurs activités, à la suite d'un désaccord entre le gouverneur de l'Etat Jim Corzine et les parlementaires sur des questions budgétaires.

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans est monté à 5,227% contre 5,151% lundi, et celui à 30 ans à 5,271% contre 5,201%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés