Publicité

New York recule à la mi-séance (DJIA -0,67%, Nasdaq - 1,10%)

(afp) La Bourse de New York évoluait dans le rouge vendredi en milieu de séance, après un avertissement sur résultats de Motorola et un rapport sur l'emploi qui a ravivé les craintes inflationnistes: l'indice Dow Jones cédait 0,67% et le Nasdaq perdait 1,10%.

Vers 17H05 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) reculait de 83,32 points, à 12.397,37 points, et l'indice composite du Nasdaq baissait de 26,92 points, à 2.426,51 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 se repliait de 0,69% (-9,80 points), à 1.408,54 points.

Jeudi, Wall Street avait terminé en hausse: le DJIA avait grignoté 0,05%, le Nasdaq avait engrangé 1,25% et le SP 500 avait pris 0,12%.

L'économie américaine a créé 167.000 emplois en décembre, soit davantage que les 100.000 embauches attendues par les analystes. Le taux de chômage est pour sa part demeuré stable à 4,5% de la population active, ce qui est conforme aux prévisions des analystes.

Du côté de l'inflation, le salaire horaire moyen a progressé de 8 cents en décembre, à 17,04 dollars, ce qui représente une hausse de 0,5% sur un mois, supérieure aux attentes des analystes (+0,3%). La progression a atteint 4,22% sur un an.

"La croissance de l'emploi était solide mais la hausse des salaires a soulevé des craintes inflationnistes", a commenté Michael Malone, analyste chez Cowen and Co.

"Il y a aussi une poignée d'avertissements sur résultats qui pèsent sur la tendance, dont celui de Motorola est de loin le plus important", a-t-il ajouté.

"Nous étions exubérants sur le secteur technologique hier (jeudi). Nous le sommes moins aujourd'hui (vendredi) et c'est cela qui tire le marché à la baisse", a indiqué Art Hogan, analyste chez Jefferies.

Motorola chutait de 7,59% à 18,99 dollars. Le groupe américain d'équipements de télécommunications a annoncé que ses ventes pour le quatrième trimestre seraient comprises entre 11,6 et 11,8 milliards de dollars, inférieures aux 11,8 à 12,1 milliards de dollars envisagés précédemment.

Le bénéfice par action devrait se situer entre 13 et 16 cents, alors que les prévisions médianes des analystes financiers sont actuellement à 39 cents.

Dans le même secteur, le fabricant de puces informatiques Intel perdait 1,37%, à 20,88 dollars, après un abaissement de recommandation de Credit Suisse.

General Motors (GM) gagnait 1,35%, à 30,04 dollars. Le constructeur automobile entend se battre "pour chaque vente de voiture" afin de conserver son titre de numéro un mondial du secteur, a déclaré son PDG Rick Wagoner, alors que le japonais Toyota est en passe de lui ravir ce titre en 2007.

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 4,674%, contre 4,618% jeudi soir, et celui à 30 ans à 4,765%, contre 4,724%.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés