New York souffre de nouvelles incertitudes

Troisième séance de recul à la Bourse de New York. Et comme lors des précédentes journées, ce sont des statistiques économiques qui sont à l'origine de la baisse des cours. L'annonce d'une progression inférieure aux attentes des commandes de biens durables a incité les investisseurs à poursuivre les prises de bénéfice.

(l'echo) «Ajouté aux stats publiées depuis lundi, l'indicateur se rapportant aux commandes des biens durables conforte le sentiment selon lequel l'économie américaine ralentit», a commenté Al Goldman, d'AG Edwards.

Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale US, a aussi souligné l'incertitude pesant sur la croissance de l'économie américaine.

A la clôture, l'indice Dow Jones affichait une perte de 0,78%, à 12.300,36 points. Repli également du Composite du Nasdaq. Celui-ci a fini en baisse de 0,83%% à 2.417,10 points. Le S&P 500 a aussi terminé dans le rouge, à 1.417,22 points (- 0,80%%).

Centex. Le secteur de la construction résidentielle a encore été le plus malmené. Il accuse à présent une chute d'environ 21% depuis le début de l'année. Sur la seule journée d'hier, il a rétrogradé de 3,3%. Centex s'est contracté de 2,81% à 41,58 USD et Pulte Homes de 2,84% à 26,03 USD. Beazer, qui fait l'objet d'investigations de part de la SEC, a plongé de 8,40% à 28,77 USD.

Caterpillar. Affecté par la statistique du jour, Caterpillar a reculé de 1,05% à 66,18 USD et Boeing de 1,18% à 89,45 USD.

General Motors. Parmi les importants reculs du Dow Jones, GM a cédé 2,92% à 31,24 USD. Détenu à 49% par le groupe automobile, GMAC, spécialisé dans les prêts financiers, a indiqué que les pertes encourues sur les crédits «subprime» pèsera sur ses résultats.

ExxonMobil. Le titre du premier groupe pétrolier coté au monde a perdu 0,20% à 75,56 USD.

Publicité
Publicité

Echo Connect