Sixième recul d'affilée pour le Nikkei

©REUTERS

La Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi sur une chute de 2,35% en raison de statistiques décevantes concernant l'investissement au Japon et de la force persistante du yen face au dollar.

Bruxelles (afp) - La Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi sur une chute de 2,35%, des statistiques décevantes concernant l'investissement ayant semé des doutes quant à la reprise économique au Japon, tandis que la force persistante du yen minait les actions des exportateurs.
L'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a lâché 227,04 points à 9.420,75 points, sa sixième journée de baisse consécutive.

"Les investisseurs espéraient que l'indice reviendrait au dessus des 9.500 points pendant la séance, mais ils ont finalement renoncé à cet espoir et les ventes se sont accélérées", a raconté Hiroyuki Fukunaga, directeur général d'Investrust, cité par DowJones Newswires.
L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part perdu 20,59 points (-2,26%) à 888,54 points.
Les investisseurs ont réagi négativement à l'annonce d'une baisse inattendue des commandes de biens d'équipement du secteur privé au Japon en mai (-3,0% par rapport à avril), lesquelles sont par ailleurs tombées à leur plus bas niveau historique. La faiblesse persistante du dollar, passé sous le seuil crucial des 95 yens, a également miné le moral du marché, selon les opérateurs.
L'activité a été moyenne, avec 2,13 milliards de titres échangés.

VALEURS

  • Les groupes exportateurs ont été les principales victimes de la journée, la plupart ayant prévu un dollar à 95 yens en moyenne pour l'exercice 2009-2010 commencé le 1er avril, ce qui se traduit par un recul de leurs espoirs de bénéfices dès que le billet vert passe en dessous de ce seuil.
  • Dans l'automobile, Honda a cédé 5,53% à 2.390 yens, Mitsubishi Motors 5,29% à 161 yens, Toyota 3,34% à 3.470 yens et Nissan 3,69% à 548 yens.
  • Les valeurs financières ont également été malmenées. Nomura a dégringolé de 5,30% à 751 yens et Mitsubishi UFJ Financial Group de 3,40% à 569 yens.
  • Parmi les autres valeurs vedettes, Hitachi a cédé 4,64% à 288 yens, NEC 4,31% à 333 yens, Toray Industries 4,37% à 460 yens, Bridgestone 4,48% à 1.513  yens, Mitsubishi Heavy Industries 4,24% à 361 yens, Toshiba 3,24% à 329 yens.
  • Relativement épargnés, Sony a perdu 1,70% à 2.315 yens et Panasonic 1,33% à 1.257 yens, tandis que Nintendo s'est autorisé une des rares hausses de la journée (+0,83% à 26.600 yens).

 

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés