TUI chute à Francfort, BA à Londres

L'action du leader européen du tourisme, l'allemand TUI, chutait jeudi matin à la Bourse de Francfort, sous l'effet cumulé d'un avertissement sur ses résultats annuels et d'un renouveau des craintes terroristes. British Airways reculait également en Bourse après les projets d'attentats déjoués.

(afp) Vers 09H55, le titre plongeait de 5,72% à 14,66 euros, avant-dernier d'un indice vedette Dax très déprimé (-1,70%).

TUI a prévenu mercredi soir que son bénéfice d'exploitation annuel serait inférieur à celui de 2005, en raison de performances plus mauvaises que prévu dans le transport maritime. Ses résultats pour le deuxième trimestre, détaillés jeudi, sont en outre ressorti globalement en dessous des attentes: le bénéfice net a été presque divisé par quatre à 38,8 millions d'euros.

Un courtier parlait carrément de "désastre". HypoVereinsbank a immédiatement dégradé son objectif de cours sur le titre, de 20 à 15 euros, et sa recommandation, de "surperformance" à "sous-performance".

"Même si nous avions anticipé des résultats faibles dans le transport maritime, la perte (dans cette division) est clairement une mauvaise surprise", commentait aussi Nils Lesser, analyste à la banque privée Merck Finck.

"Une autre déception, ce sont les réservations d'été", actuellement de 0,6% inférieures à leur niveau de l'an passé, soit encore moins que la déjà maigre hausse de 0,9% communiquée début mai, ajoutait-il, prévenant qu'il allait revoir en baisse ses prévisions de résultats pour le groupe.

L'action souffrait en outre d'un renouveau des craintes d'attentat terroriste, alors que la police britannique a annoncé jeudi avoir déjoué un complot visant à faire exploser plusieurs avions de ligne en vol entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, plaçant le pays en alerte maximale.

Cette situation affectait aussi Lufthansa (-3,21% à 14,18 euros), qui comme beaucoup d'autres compagnies aériennes européennes a annulé tous ses vols vers la Grande-Bretagne jusqu'à 14H00.

L'action de la compagnie aérienne britannique British Airways était également en nette baisse jeudi dans les premiers échanges à la Bourse de Londres, après la découverte d'un complot visant à faire exploser des avions de ligne entre le pays et les Etats-Unis. A 09H25, le titre cédait 3,65% à 375,75 pence, dans un marché en baisse de 1,31%. BA a indiqué qu'il essuyait de gros retards dans ses opérations et que des annulations de vols étaient à prévoir en raison de l'alerte de sécurité maximale en vigueur dans ses aéroports.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés