Une foule d'indicateurs aux Etats-Unis

De nombreux indicateurs sont à l'agenda de la Bourse de New York en ce mercredi 30 septembre 2009. La baisse du PIB plus faible que prévue au deuxième trimestre, la destruction d'emploi privés ou encore la diminution de l'activité industrielle autour de Chicago ne sont que quelques exemples des nouvelles susceptibles d'influencer la tendance à Wall Street.

(afp)

La baisse du PIB a fortement ralenti, à 0,7% au deuxième trimestre

La baisse du produit intérieur brut des Etats-Unis a fortement ralenti au deuxième trimestre, à 0,7% en rythme annuel, selon la dernière estimation officielle, publiée mercredi par le département du Commerce à Washington.

Ce chiffre est meilleur que celui d'un recul de 1,0% publié fin août, et prend par surprise les analystes, qui s'attendaient à une révision faisant apparaître une baisse du PIB de 1,2%.

Le ministère indique que l'amélioration est due principalement à une révision en baisse de 1,3 point de la chute de l'investissement des entreprises, à 9,6% en rythme annuel.

Bien moins fort qu'au premier trimestre (6,4%), le recul de l'activité du printemps devrait être le dernier de la récession la plus longue qu'ait connue la première économie mondiale depuis 1945.

En effet, la banque centrale américaine (Fed) a enterré définitivement la récession le 23 septembre, et les chiffres du troisième trimestre devrait faire apparaître un retour à la croissance après quatre saisons consécutives de baisse.

Le secteur privé a détruit 254.000 emplois en septembre 

Le secteur privé a encore détruit 254.000 emplois aux Etats-Unis en septembre, mais le rythme des suppressions de postes "diminue clairement", selon une étude du cabinet de ressources humaines ADP publiée mercredi.

Les résultats de l'enquête ADP sont biens moins bons que ne l'espéraient les analystes, qui tablaient en moyenne sur 240.000 licenciements secs, certains même sur 200.000.

Ils montrent cependant une amélioration par rapport au mois d'août, où le nombre d'emplois supprimés dans le secteur privé s'élevait à 277.000, un chiffre révisé à la baisse par rapport à l'estimation précédente (298.000).

"La baisse de l'emploi au mois de septembre est la plus faible depuis juillet 2008" et les "pertes d'emplois diminuent clairement", note ADP.
"L'emploi, qui généralement suit avec retard l'activité économique globale, devrait encore baisser pendant plusieurs mois, bien qu'à un rythme plus faible", avertit cependant le cabinet.

Rechute de l'activité industrielle autour de Chicago

L'activité industrielle autour de Chicago est retombée dans le rouge contre toute attente en septembre après être parvenue à se stabiliser en août, selon l'indice des directeurs d'achats publié mercredi par l'association professionnelle ISM.

L'indice est tombé à 46,1 alors que les analystes s'attendaient à ce qu'il remonte à 52,0, après avoir atteint 50,0 en août, valeur qui marque exactement la limite entre contraction et expansion de l'activité, et qu'il n'avait plus atteinte pendant dix mois.

"Ce genre de faux pas n'a rien d'extraordinaire [...] après une récession", écrit l'ISM dans un communiqué faisant référence au fait que la récession américaine entamée en décembre 2007 s'est, selon toute vraisemblance, finie en août: le cas s'est déjà présenté en 2001 et en 1975.

La publication de l'enquête ISM pour Chicago suit celle de deux autres indicateurs d'activité industrielle réalisés par la banque centrale et ayant montré une hausse dans les régions de New York et Philadelphie (Nord-Est) pour le deuxième mois consécutif en septembre.

Nouvelle progression des stocks de brut

Les stocks de pétrole brut ont de nouveau fortement progressé la semaine passée, mais ceux d'essence ont reculé à l'encontre des attentes des analystes, a annoncé mercredi le département américain de l'Energie (DoE).

Hausse du stock US de blé et maïs, recul en soja

Les stocks américains de maïs et de blé (tous les blés) ont progressé respectivement de 3% et 19 % tandis que celui de graines de soja a reculé de 33% au 1er septembre 2009 comparativement à la même période, l'an dernier, a indiqué mercredi le département de l'Agriculture (USDA) dans son relevé trimestriel.

 

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés