Wall Street clôture en baisse après un bon mois d'avril

(afp) La Bourse de New York a fini en baisse lundi, subissant des prises de bénéfices après avoir réalisé en avril sa meilleure performance en près de 4 ans: l'indice Dow Jones a cédé 0,44%, tandis que le Nasdaq a perdu 1,26%.

Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a reculé de 58,03 points pour clôturer à 13.062,91 points, et l'indice composite du Nasdaq de 32,12 points à 2.525,09 points, selon les chiffres définitifs de clôture.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a de son côté reculé de 0,78% (-11,70 points) à 1.482,37 points.

Les indices sont restés à l'équilibre quasiment tout au long de la séance, avant de se mettre à dégringoler dans la dernière demi-heure d'échanges.

"Je ne vois pas de nouvelle permettant d'expliquer ce recul", a indiqué Peter Cardillo, analyste chez Avalon Partners.

"Le marché a montré des signes de fatigue dernièrement et les données économiques de la journée étaient quelque peu faibles, il peut donc s'agir d'une réaction à retardement", a-t-il estimé.

"Les investisseurs réalisent que l'économie s'affaiblit, que les prix du pétrole sont toujours très élevés et ils prennent leurs bénéfices", a-t-il ajouté.

Le Dow Jones a progressé de 5,7% (708 points) en avril, sa meilleure performance depuis décembre 2003. Il a atteint un nouveau record historique en séance lundi à 13.162,06 points. Le Nasdaq a lui pris 4,3% et le SP 500 a gagné 4,3%.

Le mois de mai pourrait être moins prometteur, selon plusieurs analystes, qui rappellent le vieux dicton du marché "sell in may and go away" (vends en mai et rentre chez toi).

Parmi les indicateurs du jour, les dépenses de consommation ont progressé de 0,3% tandis que les revenus ont augmenté de 0,7%. La hausse s'explique notamment par la progression des salaires (+0,7%), marquée à la fois dans l'industrie et les services.

Les analystes tablaient sur une hausse de 0,5% des revenus comme des dépenses.

Du côté de l'inflation, l'indice mesurant les prix liés aux dépenses de consommation (PCE) a progressé de 0,4% en mars et l'indice de base (hors alimentation et énergie) est resté stable, contre +0,1% attendu par les analystes.

Par ailleurs, les dépenses de construction ont ralenti en mars, progressant de 0,2% par rapport à février alors que les analystes tablaient sur 0,3%. Cependant les chiffres du mois précédent ont été révisés en nette hausse.

Enfin, l'activité industrielle de la région de Chicago a ralenti en avril, avec un indice en baisse à 52,9 points. Les analystes tablaient sur un indice à 55 points.

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans a baissé à 4,630% contre à 4,698% vendredi soir, et celui à 30 ans à 4,817% contre 4,885%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés