Wall Street de justesse dans le vert malgré des indicateurs décevants

©Bloomberg

La Bourse de New York a aligné de justesse une quatrième journée de hausse consécutive mercredi, dernière séance complète avant Noël, hésitante après des indicateurs décevants aux Etats-Unis: le Dow Jones a gagné 0,01% et le Nasdaq 0,75%.

(afp) - Selon les chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a grignoté 1,51 point à 10.466,44 points tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, a progressé de 16,97 points à 2.269,64 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 est lui monté de 0,23% (+2,57 points) à 1.120,59 points.

Le Nasdaq a atteint son nouveau plus haut niveau de clôture depuis septembre 2008, et le S&P 500 depuis octobre de l'année dernière.
Confrontée à une série d'indicateurs inférieurs aux attentes, la place new-yorkaise "montre de la résistance, mais c'est surtout en raison du faible volume d'échanges", a estimé Peter Cardillo, d'Avalon Partners.

Wall Street a connu en effet une journée peu active pour la dernière séance complète avant Noël, puisque la semaine boursière s'achèvera par une demi-séance jeudi.

"Le marché a perdu son élan du début de séance après des chiffres décevants sur l'immobilier"
, a expliqué Craig Peckham, de Jefferies, notant que l'évolution du marché immobilier, à l'origine de la crise financière, restait un facteur essentiel pour les investisseurs.

Les ventes de logements neufs ont chuté de 11% en novembre, à leur plus bas niveau depuis avril, alors que les analystes prévoyaient une hausse.

Parmi les valeurs vedettes, le spécialiste du bricolage Home Depot a perdu 0,99% à 29,00 dollars.

En outre, l'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan a été révisé en baisse pour décembre par rapport à sa première estimation, mais reste en forte hausse comparé à novembre.

Les chiffres des dépenses de consommation, de leur côté, ont progressé en novembre pour le deuxième mois de suite, de 0,5%, mais un peu moins que ne le prévoyaient les économistes (+0,6%).

Le secteur technologique a bénéficié des résultats trimestriels du fabricant de semi-conducteurs Micron Technology (+6,16% à 9,99 dollars), bien supérieurs aux attentes. Dans le secteur, son concurrent SanDisk a progressé de 3,02% à 28,27 dollars.

Le laboratoire pharmaceutique Bristol-Myers Squibb a gagné 0,43% à 25,70 dollars, après avoir évolué en baisse une grande partie de la journée. Il a abaissé ses prévisions de bénéfice pour 2009 en raison du paiement de licences et de la séparation avec Mead Johnson.

Research in Motion est monté de 0,60% à 67,62 dollars. Une nouvelle panne a pourtant bloqué mardi le service de courriels sur ses téléphones BlackBerry en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, après celle de la semaine dernière.

Le groupe de défense Raytheon a cédé 1,05% à 52,00 dollars. Il a remporté un contrat de 1,1 milliard de dollars pour fournir des systèmes de missiles Patriot et des systèmes de défense anti-missiles à Taïwan.

Sur le marché obligataire, quasi stable, le rendement du bon du Trésor à 10 ans a terminé à 3,748% contre 3,744% mardi soir et celui du bon à 30 ans à 4,603% contre 4,605%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés