Publicité

Wall Street dépasse les 14.000 points, un record historique

(afp) (afp) - L'indice vedette de la Bourse de New York, le Dow Jones Industrial Average (DJIA), a franchi mardi en matinée le seuil des 14.000 points pour la première fois de son histoire, porté par les profits meilleurs que prévu des grands groupes américains.

L'indice Dow Jones est monté à 14.002,60 points moins d'une demi-heure après l'ouverture de Wall Street.

Vers 16h40, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) avançait de 34,80 points à 13.985,78 points, et l'indice composite du Nasdaq de 11,86 points à 2.709,19 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 progressait lui de 0,24% (+3,74 points) à 1.553,26 points.

"Les résultats de sociétés sont bons et les fusions et acquisitions se poursuivent, c'est positif pour le marché", a expliqué Peter Cardillo, analyste chez Avalon Partners.

"Les 14.000 points sont juste un chiffre psychologique qui confirme la tendance haussière du marché", a-t-il ajouté. "Maintenant, il s'agit de voir si nous clôturerons au-dessus de ce seuil."

Parmi les indicateurs économiques du jour, Les prix à la production ont reculé de 0,2% en juin par rapport à mai aux Etats-Unis, mais l'indice de base (hors alimentation et énergie) a progressé de 0,3%.

"Ce recul de 0,2% devrait ravir les investisseurs", a commenté Frederic Dickson, analyste de DA Davidson & Co.

"Le marché semble consolider ses gains récents alors que la saison des résultats prend de l'ampleur. Pour l'instant, les premiers groupes ont en général publié de bonnes nouvelles", a également indiqué l'analyste.

Avant l'ouverture du marché, Coca-Cola (-0,19% à 53,75 dollars) a publié un bénéfice net pour le deuxième trimestre supérieur aux attentes, en hausse de 1% à 1,85 milliard de dollars.

La banque américaine Merrill Lynch (+0,68% à 87,98 dollars) a également dépassé les attentes du marché, avec un bénéfice trimestriel en hausse de 31% sur un an, à 2,1 milliards de dollars.

Scénario identique pour le groupe américain de santé Johnson and Johnson (-1,35% à 62,94 USD), qui a annoncé une progression de 6% de son bénéfice net à 3,1 milliards de dollars.

Parmi les autres valeurs en vue, le conseil d'administration du groupe de médias Dow Jones & Co (-0,30% à 56,78 dollars) devait examiner mardi soir l'offre d'achat de 5 milliards de dollars du magnat Rupert Murdoch, et la famille Bancroft, qui contrôle Dow Jones, tranchera dans quelques jours, selon le Wall Street Journal. News Corp., le groupe de Rupert Murdoch, progressait de 1,69% à 24,03 dollars.

Le groupe chimique Lyondell bondissait de 16,53% à 46,75 dollars, après l'annonce de son rachat par son concurrent néerlandais Basell pour 19 milliards de dollars, dette comprise.

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 5,074% contre 5,041% lundi soir, et celui à 30 ans à 5,150% contre 5,126%.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés