Wall Street en légère hausse à la mi-séance: DJIA +0,05%, Nasdaq +0,23%

(afp) La Bourse de New York était en légère hausse jeudi à la mi-séance, le Dow Jones prenant 0,05% tandis que le Nasdaq gagnait 0,23%, sur un marché prudent à la veille du rapport mensuel sur l'emploi et avant un long week-end aux Etats-Unis.Vers 16H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) avançait de 6,74 points à 12.536,79 points, et l'indice composite du Nasdaq de 5,57 points à 2.464,26 points.L'indice élargi Standard and Poor's 500 gagnait 0,13% (+1,83 point) à 1.441,20 points.Mercredi, la Bourse de New York avait terminé en hausse: l'indice Dow Jones avait pris 0,16%, le Nasdaq 0,34% et le SP 500 0,11%.Seule publication de la journée, le nombre de demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis a progressé de 11.000 au cours de la semaine achevée le 31 mars par rapport à la précédente, pour s'inscrire à 321.000.Les analystes tablaient sur 320.000 inscriptions initiales. C'est le niveau le plus élevé en quatre semaines.Ce chiffre devrait néanmoins "avoir peu d'impact sur le marché, les opérateurs attendant d'avoir un tableau plus clair des conditions de travail avec le rapport mensuel sur l'emploi, qui sera publié vendredi", ont souligné les analystes de Briefing.com."Ce rapport devrait retenir l'attention du marché, en ayant potentiellement une influence sur la future politique économique et monétaire américaine", ont ajouté les analystes, soulignant que les investisseurs pourraient se montrer "prudents", avant sa publication."Les volumes d'échanges devraient être peu étoffés en fin de séance, à l'approche de l'annonce des chiffres", a estimé de son côté Al Goldman, d'AG Edwards.La Bourse de New York restera fermée vendredi en raison d'un jour férié aux Etats-Unis."Il s'agit donc aujourd'hui du dernier jour de la semaine et les investisseurs vont sûrement hésiter à prendre position à la veille d'un long week-end", a de son côté noté Art Hogan, analyste de Jefferies."L'ouverture du marché lundi devrait" en conséquence "s'avérer très intéressante", a renchéri Frederic Dickson, analyste de D.A. Davidson & co.Parmi les rares valeurs en vue, le constructeur automobile Ford cédait 1,49% à 7,91 dollars. Les dirigeants du groupe, en pleine restructuration, ont touché de larges bonus en 2006, année au terme de laquelle Ford a accusé une perte nette record de 12,7 milliards de dollars.L'avionneur américain Boeing prenait 0,40% à 90,63 dollars, alors qu'il totalisait 185 commandes fermes d'avions commerciaux au 3 avril.Microsoft prenait 0,07% à 28,52 dollars. Condamné par la Commission européenne pour abus de position dominante, le géant informatique va devoir révéler, pour presque rien, à ses concurrents des informations techniques jugées sensibles sur son système d'exploitation Windows.Le fabricant de puces informatiques Micron Technology lâchait 3,40% à 11,66 dollars, affecté par un abaissement de recommandation de Goldman Sachs.Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 4,660% contre 4,652% mercredi soir et celui à 30 ans à 4,853% contre 4,845%.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés