Wall Street en retrait

Les marchés actions américains ont effacé une partie de leurs gains de mercredi, quand ils avaient connu un net rebond dans le sillage de résultats de sociétés vigoureux de bon augure pour la nouvelle saison de trimestriels. Le Dow Jones a terminé en baisse de 0,5% et l'Indice composite du Nasdaq a perdu 0,8%.

(tnl) Le géant du progiciel Oracle, prochain sur la liste des publications, a perdu 1,4% en prévision de ses trimestriels attendus après la clôture. Il avait indiqué il y a tout juste une semaine que ses performances seraient probablement supérieures aux attentes de Wall Street.

En revanche, les groupes pharmaceutiques Johnson & Johnson et Boston Scientific ont perdu respectivement 0,99% et 2,62%, le «Wall Street Journal» ayant fait part d'un désintérêt des hôpitaux pour l'utilisation de certains stents imprégnés de médicament que les deux groupes sont les seuls à commercialiser aux États-Unis, voire de certaines craintes sur leur sécurité.

Le spécialite des technologies sans fil Qualcomm abandonne quant à lui X,X% après que Nokia eut annoncé l'arrêt de la fabrication de téléphones portables basés sur le CDMA, la norme de Qualcomm.

Côté indicateurs, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté la semaine dernière à 308.000 contre 297.000 la semaine précédente, tandis que les économistes attendaient 310.000 (contre une estimation précédente de 295.000) , et l'indice des indicateurs avancés du Conference Board a baissé plus fortement que prévu, de 0,6% contre un recul de 0,4% attendu.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés