Wall Street en très nette hausse

La Bourse de New York a terminé en très nette hausse jeudi: l'indice vedette du Dow Jones a connu sa plus forte progression sur une séance depuis avril 2005, gagnant 1,96% à la cloche de fin de séance, tandis que le Nasdaq engrangeait 2,89%.

(afp) Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) gagnait 215,32 points à 11.188,88 points et l'indice composite du Nasdaq 61,00 points à 2.172,84 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 gagnait 2,15% (+26,77 points) à 1.272,77 points.

Wall Street, qui avait ouvert la séance en hausse, a nettement accéléré son avance après la publication du communiqué de la Réserve fédérale (Fed), à l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire.

La Fed a relevé son taux directeur d'un quart de point à 5,25% et estimé que "les derniers indicateurs laissent penser que la croissance se modère" et que "la modération de la croissance de la demande devrait aider à limiter les pressions inflationnistes à terme."

"Les investisseurs craignaient légitimement que la Réserve fédérale ne prenne une position plus ferme" sur l'inflation, a souligné Michael Malone, analyste chez SG Cowen.

"Les membres de la Fed ont indiqué que les prochaines décisions dépendraient des chiffres économiques et c'est important car nous avons eu des signes récemment que l'économie ralentissait. Cela augmente donc la probabilité que nous approchions de la fin du cycle de hausses des taux", a-t-il ajouté.

Les hausses des taux ont habituellement tendance à peser sur les marchés actions, au profit d'autres placements plus sûrs.

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans a baissé à 5,200% contre 5,245% mercredi soir, et celui à 30 ans à 5,251% contre 5,279%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés