Wall Street finit en baisse

La Bourse de New York a fini en baisse lundi, l'indice Dow Jones perdant 0,16% à la cloche de fin de séance tandis que le Nasdaq cédait 0,60%, plombés par un nouveau record des prix du pétrole, sur un marché frileux à la veille de la réunion de la Réserve fédérale américaine.

(afp) A 20H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) abandonnait 18,01 points à 11.222,34 points et l'indice composite du Nasdaq 12,54 points à 2.072,51 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 cédait de son côté 0,26% (-3,30 points) à 1.276,06 points.

Les marchés, qui avaient ouvert dans le rouge, s'y sont maintenus durant quasiment toute la séance.

Seul le Dow Jones a tenté une petite incursion en territoire positif, avant de reculer à nouveau, sous l'effet d'un net rebond des prix du pétrole.

Le baril de brut a battu à Londres un nouveau record historique lundi, à 78,64 dollars, après la fermeture du plus gros champ pétrolier des Etats-Unis en Alaska et sur fond d'instabilité accrue au Proche-Orient.

La nouvelle a renforcé la nervosité des opérateurs, qui attendent avec impatience la décision mardi de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur ses taux.

'La Fed a en effet récemment souligné que les pressions inflationnistes cette année avaient été provoquées par la cherté du pétrole', ont indiqué les analystes de Briefing.com.

'Les investisseurs semblent montrer une certaine réserve, une pause (dans les relèvements des taux d'intérêt de la Fed, ndlr) étant désormais largement intégrée par les marchés', ont-ils poursuivi.

Depuis le rapport sur l'emploi publié vendredi, qui a révélé un nombre de créations d'emplois en juillet (113.000) inférieur aux attentes, la probabilité que les marchés financiers attribuent à une hausse de taux aux Etats-Unis a encore un peu reculé, pour tomber sous les 20%.

L'escalade des violences au Proche-Orient a par ailleurs 'encore alimenté les inquiétudes des investisseurs', a estimé Al Goldman, d'AG Edwards.

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 4,921% contre 4,901% vendredi soir, et celui à 30 ans à 5,003% contre 4,992%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés