Wall Street finit sur une note contrastée: DJIA -0,10%, Nasdaq +0,27%

(afp) La Bourse de New York a fini sur une note contrastée lundi, l'indice Dow Jones perdant 0,10% tandis que le Nasdaq a gagné 0,27%, après la publication d'un indicateur immobilier au plus bas depuis sept ans.

Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a reculé de 11,94 points à 12.469,07 points et l'indice composite du Nasdaq a pris 6,70 points à 2.455,63 points, selon les chiffres définitifs de clôture.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a gagné de son côté 0,10% (+1,39 point) à 1.437,50 points.

Les indices, qui avaient ouvert la séance sur une note contrastée, se sont repliés après la publication d'un indicateur immobilier ressorti inférieur aux attentes, avant de se reprendre un peu.

Les ventes de logements neufs ont diminué de 3,9% en février par rapport à janvier aux Etats-Unis, pour atteindre 848.000 unités en rythme annuel, soit le niveau le plus bas depuis juin 2000. Les analystes tablaient sur 995.000 ventes de logements.

Le chiffre de janvier a en outre été révisé en nette baisse à 882.000 au lieu de 937.000 annoncé initialement.

"Le marché reste focalisé sur les problèmes du secteur immobilier, qui pourraient affecter la consommation et l'économie américaine dans son ensemble", a noté Owen Fitzpatrick, de la Deutsche Bank.

"La valeur des biens immobiliers ne cesse de baisser, or il s'agit d'une composante importante de la richesse des Américains", a-t-il expliqué, ajoutant que "le poblème des prêts à risque" continuait par ailleurs "d'inquiéter les investisseurs".

Selon l'analyste, les prix du pétrole, qui ont progressé lundi de 63 cents à 62,91 dollars, soutenus par un regain de tensions autour du programme nucléaire de l'Iran, n'ont pas non plus aidé la tendance.

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans a baissé à 4,587% contre 4,613% vendredi soir et celui à 30 ans à 4,783% contre 4,799%.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect